NOUVELLES
13/02/2015 11:35 EST | Actualisé 15/04/2015 05:12 EDT

Le projet de loi sur Keystone XL a été signé par le président de la Chambre

WASHINGTON - Les républicains au Congrès des États-Unis ont officialisé la législation nécessaire pour la construction de l'oléoduc canadien Keystone XL et pressent le président Barack Obama de le signer.

Lors d'une cérémonie vendredi, le leader républicain de la Chambre des représentants, le président John Boehner, a apposé sa signature sur le projet de loi et a demandé au président Obama de «faire la bonne chose» et d'y ajouter son nom.

Alors que le prochain arrêt pour le projet de loi est la Maison-Blanche — et que M. Obama a menacé d'y imposer son veto — les républicains vont toutefois retarder son envoi et le feront au retour de leur relâche d'une semaine. Et cela, parce qu'ils veulent être à Washington quand le président y opposera son veto.

Proposé pour la première fois en 2008, le pipeline, s'il est approuvé, sera le lien entre les sables bitumineux de l'Alberta et les raffineries du Golfe du Mexique.

L'entreprise TransCanada, basée à Calgary, est le promoteur du projet.

La Maison-Blanche a dit à répétition qu'elle allait prendre une décision au sujet du projet de pipeline après une évaluation du département d'État.