NOUVELLES
13/02/2015 12:31 EST | Actualisé 15/04/2015 05:12 EDT

Fredericton prévoit une diminution du déficit grâce à des recettes uniques

FREDERICTON - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s'attend à ce que son déficit soit moins élevé que prévu pour l'année 2014-2015.

Le gouvernement provincial a présenté vendredi une mise à jour financière qui prévoit un déficit de 255,4 millions $, soit une diminution de 135,7 millions $ par rapport au déficit prévu de 391,1 millions $.

Le ministre des Finances, Roger Melanson, a expliqué que le rajustement était principalement attribuable à des recettes uniques provenant de paiements de l’impôt, au recouvrement de financement fédéral et à des bénéfices nets plus élevés que prévu de la part d’Énergie NB.

Même s’il s’agit de bonnes nouvelles, le ministre Melanson prévient que la province se trouve toujours dans une situation de déficit important.

Selon lui, il reste encore du travail à faire et des décisions difficiles à prendre avant de pouvoir redresser les finances publiques et remettre le Nouveau-Brunswick en marche.

Une révision stratégique des programmes est en cours dans la province afin de trouver des moyens de réaliser des économies et d’accroître les recettes dans l’ensemble du gouvernement.

Roger Melanson affirme que des décision difficiles devront être prises lors de l'élaboration du deuxième budget du gouvernement libéral, qui est prévu au printemps 2016.