DIVERTISSEMENT
13/02/2015 11:06 EST | Actualisé 13/02/2015 11:06 EST

Christine and the Queens est sacrée artiste féminine de l'année aux Victoires

Marc Piasecki via Getty Images
PARIS, FRANCE - FEBRUARY 13: Heloise Letissier aka Christine and the Queens receives the award for the female artist of the year during the 30th 'Victoires de la Musique' French Music Awards Ceremony at le Zenith on February 13, 2015 in Paris, France. (Photo by Marc Piasecki/Getty Images)

Christine and the Queens, de son vrai nom Héloïse Letissier, a été sacrée reine de la 30e édition des Victoires de la musique en France, vendredi soir.

Celle qui était nommée dans cinq catégories a remporté le titre d'artiste féminine de l'année et le prix du meilleur vidéoclip pour sa chanson "Saint-Claude".

Âgée de 26 ans, l'auteure-compositrice-interprète s'est fait connaître pour sa pop électro et son look androgyne. Elle a vendu plus de 250 000 exemplaires de son premier opus "Chaleur humaine" où elle chante en français et en anglais.

Christine and the Queens succède donc au palmarès à Vanessa Paradis.

Héloïse Letissier sera d'ailleurs de passage à Montréal dans le cadre du festival Montréal en lumières ce jeudi au Métropolis.

Le prix d'artiste masculin est allé à Julien Doré, vedette montante depuis sa victoire à la téléréalité "Nouvelle Star" en 2007.

Calogero, connu entre autres pour ses succès "Face à la mer" et "En Apesanteur", a été récompensé pour "Un jour au mauvais endroit" considéré comme la chanson originale de l'année.

Alain Souchon et Laurent Voulzy ont gagné l'album de chansons de l'année pour leur premier disque en duo.

Le Belge Stromae a raflé le prix du meilleur spectacle.

Rachid Taha est reparti avec le prix des musiques du monde.

David Guetta qui fait danser les foules aux quatre coins de la planète a décroché le Victoire des 30 ans de la musique électronique.

L'animatrice de la soirée de remise de prix de l'industrie de la musique, Virginie Guilhaume, a été la cible de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Elle a commis plusieurs lapsus et fait des erreurs sur certaines dates. Le public de France 2, en heure de grande écoute, n'a pas tardé à lui faire des remarques sur le web.