NOUVELLES
13/02/2015 06:34 EST | Actualisé 15/04/2015 05:12 EDT

Après le Nigeria, le Niger, le Bénin et le Cameroun, Boko Haram entre au Tchad

MOUNDOU, Chad - Des membres présumés du groupe nigérian Boko Haram ont attaqué tôt vendredi un village sur les rives du lac Tchad, ce qui représente leur première incursion sur le territoire du pays qui contribue la plus grande puissance militaire à la coalition de voisins du Nigeria qui se sont unis pour affronter les djihadistes.

L'assaut a été lancé contre le village de Ngouboua, a dit le colonel tchadien Azem Bermandoa.

L'attaque a coûté la vie à un leader communautaire, un soldat tchadien et au moins deux djihadistes.

Le colonel Bermandoa a indiqué à l'Associated Press, par téléphone, que l'armée pourchasse les assaillants.

Boko Haram a amplifié ses attaques contre les voisins du Nigeria au cours de la dernière semaine, après avoir menacé de punir les pays qui se joindraient à la coalition antiterroriste.

Le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Bénin ont tous promis d'appuyer militairement les soldats tchadiens qui luttent déjà contre Boko Haram au Cameroun et au Nigeria.

La force multinationale devrait officiellement voir le jour au cours des prochaines semaines.

Ngouboua est une localité située près des rives du lac Tchad qui baigne les territoires du Tchad, du Niger, du Nigeria et du Cameroun. Le village accueillait déjà 3300 réfugiés qui avaient fui les violences de Boko Haram au Nigeria, selon l'ONU.