NOUVELLES
11/02/2015 09:28 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

Naufrage du Sewol: quatre ans de prison pour un membre de la garde côtière

SÉOUL, Corée du Sud - Un ancien membre de la garde-côtière sud-coréenne a été condamné mercredi à quatre ans de prison pour négligence, en lien avec le naufrage du traversier Sewol au printemps dernier.

Kim Kyung-il était le capitaine du premier navire de la garde-côtière arrivé sur les lieux. Le tribunal du district de Gwangju a estimé que le bilan aurait été moins lourd s'il avait immédiatement ordonné l'évacuation de ceux qui se trouvaient encore à bord du traversier.

La tragédie a fait quelque 300 morts, surtout des écoliers qui participaient à une excursion scolaire.

L'amateurisme de la garde-côtière, la négligence des membres d'équipage, la corruption des propriétaires du traversier et une quantité excessive de fret mise à bord et chargée incorrectement ont tous contribué à la catastrophe.

Le verdict affirme que Kim a falsifié des documents pour faire croire qu'il avait lancé l'ordre d'évacuer. Dans les jours qui ont suivi le naufrage, Kim a aussi déclaré aux médias que son navire avait demandé aux passagers du traversier de sauter à l'eau.

Le même tribunal avait imposé en novembre une peine de 36 ans de prison au capitaine du traversier. Quatorze autres membres d'équipage ont reçu des sentences allant de cinq à 30 ans de captivité.