NOUVELLES
11/02/2015 02:37 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

L'ex-entraîneur de basketball universitaire Jerry Tarkanian rend l'âme

LAS VEGAS, États-Unis - Le basketball universitaire américain a perdu une deuxième figure légendaire en moins d'une semaine.

Après Dean Smith samedi soir, Jerry Tarkanian, qui a bâti une dynastie à l'Université de Las Vegas au Nevada (UNLV) mais qui a surtout été reconnu pour ses longues batailles avec la NCAA, est décédé mercredi, après plusieurs années à combattre des problèmes de santé. Il était âgé de 84 ans.

Son fils Danny a précisé que son père combattait une infection depuis qu'il avait été hospitalisé lundi, à Las Vegas, en raison de problèmes respiratoires.

À la tête des Runnin' Rebels de UNLV, une équipe aussi flamboyante que la ville qu'elle représentait, Tarkanian a élaboré un système axé sur la vitesse d'exécution, et les a menés à quatre participations au Final Four et à une conquête du titre national, en 1990.

Cette année-là, en grande finale, les Runnin' Rebels avaient pulvérisé les Blue Devils de l'Université Duke 103-73, la marge victorieuse la plus imposante dans l'histoire du match final du tournoi annuel de la NCAA.

Tarkanian a aussi gagné sa bataille judiciaire contre la NCAA, récoltant une somme de 2,5 millions $ en 1998, après avoir intenté une poursuite contre l'organisation qui, affirmait-il, tentait de le sortir du basketball universitaire américain.

Outre les Runnin' Rebels dans la division I de la NCAA, qu'il a dirigés de 1973 à 1992, Tarkanian a également été à la tête de Long Beach State et de Fresno State, avant de prendre sa retraite en 2002. Il a aussi effectué un bref séjour de 20 matchs à titre d'entraîneur-chef des Spurs de San Antonio dans la NBA. Il a été congédié après un désaccord avec le propriétaire de l'équipe, Red McCombs.

En carrière, il a affiché un dossier de 706-198 et a été intronisé au Temple de la renommée du basketball en 2013.