NOUVELLES
11/02/2015 10:13 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

Les Padres de San Diego accueillent le lanceur James Shields dans leur famille

SAN DIEGO - James Shields habite dans un quartier exclusif du nord du comté de San Diego au cours de la saison morte. Il a donc suivi avec intérêt le travail du directeur général des Padres A.J. Preller.

Mercredi, le lanceur droitier est devenu la touche finale au travail de rénovation de Preller, en signant un contrat de quatre saisons et 75 millions $ US, le plus important contrat consenti à un joueur autonome dans l'histoire de l'équipe.

«Nous allons tenter d'offrir un championnat à San Diego, a déclaré Shields lors d'une conférence de presse soulignant son arrivée dans la famille des Padres. Si je ne me trompe pas, je crois qu'il s'agirait d'un premier championnat pour San Diego. C'est le genre de défi qui m'intéresse.»

Âgé de 33 ans, Shields a participé à deux Séries mondiales — avec les Rays de Tampa Bay en 2008 et les Royals de Kansas City l'automne dernier. Un titre de la Série mondiale serait donc une première pour lui aussi.

Il reste maintenant à voir si les Padres ont le nécessaire pour atteindre cette étape. Preller, qui en est à sa première campagne comme directeur général, a au moins rendu les Padres compétitifs en faisant l'acquisition des frappeurs de puissance Matt Kemp, Justin Upton et Wil Myers en décembre dernier, ainsi que des joueurs de soutien de qualité Derek Norris et Will Middlebrooks.

Et maintenant, il y a aussi Shields.

Shields, qui a oeuvré pendant au moins 200 manches lors de chacune des huit dernières campagnes, devrait être l'as d'une rotation de partants incluant aussi Tyson Ross, Andrew Cashner et Ian Kennedy. Plusieurs lanceurs lutteront pour le poste de cinquième partant lors du camp d'entraînement.

«Au début de la saison morte, j'ai remarqué les manoeuvres d'A.J. et je me disais que c'était incroyable comme changement, a raconté Shields. J'ai rapidement commencé à croire que cette équipe pouvait gagner, et gagner maintenant. C'est ce que j'aime de San Diego et du fait que les propriétaires veulent gagner dès maintenant. Et pas seulement maintenant, mais aussi lors des quatre ou cinq prochaines années. J'ai hâte d'apporter ma contribution.»

Invité au match des étoiles en 2011 quand il évoluait pour les Rays, Shields affiche un dossier de 114-90 avec une moyenne de 3,72 en neuf saisons dans les majeures.

La saison dernière, il a compilé un dossier de 14-8 avec une moyenne de 3,21. Il a perdu lors de ses deux départs en Série mondiale face aux Giants de San Francisco, baissant pavillon à chaque fois contre le joueur par excellence de la série, Madison Bumgarner.