NOUVELLES
11/02/2015 08:55 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

Le Maroc aurait arrêté des centaines de migrants près d'une enclave espagnole

RABAT, Maroc - Les forces de l'ordre marocaines auraient arrêté des centaines de migrants qui campaient dans une région montagneuse près de l'enclave espagnole de Melilla.

L'Association marocaine des droits de la personne a fait état mercredi de 1200 arrestations, dans le cadre d'une opération qui a débuté tôt mardi matin près du mont Gourougou.

Les migrants arrêtés auraient été transportés vers des régions reculées du sud du pays, vraisemblablement pour les empêcher de tenter d'entrer par la force dans l'enclave espagnole.

Le ministère marocain de l'Intérieur avait précédemment annoncé le démantèlement de ces camps, dans le cadre d'une nouvelle politique d'immigration.

Des dizaines de milliers de migrants originaires de l'Afrique subsaharienne se rendent au Maroc chaque année, dans l'espoir d'entrer en Europe en escaladant les clôtures qui encerclent deux enclaves espagnoles en Afrique du Nord.

Des centaines de migrants ont d'ailleurs fait une ultime tentative mardi, quand l'opération policière a commencé. La plupart d'entre eux ont été repoussés, mais les autorités espagnoles affirment que 35 ont réussi à entrer.

L'Espagne fait état de 2000 migrants qui ont pénétré dans les enclaves lors de 65 assauts l'an dernier, tandis que le Maroc évoque 87 tentatives.