POLITIQUE
10/02/2015 11:39 EST | Actualisé 11/02/2015 03:14 EST

Québec a surévalué l'ampleur du déficit des régimes de retraite municipaux (VIDÉO)

Les syndicats semblent avoir gagné la guerre des chiffres à propos du déficit des régimes de retraite municipaux. Selon les données compilées par la Régie des rentes du Québec (RRQ) obtenues par Radio-Canada, Québec a surestimé l'ampleur du déficit des régimes de retraite municipaux.

Les données de la RRQ indiquent que le déficit accumulé était de 2,6 milliards de dollars à la fin 2013.

Cet été, lors de la présentation du projet de loi sur la réforme des régimes de retraite, le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, estimait à 3,9 milliards de dollars le déficit global.

« Ce montant de 3,9 milliards de dollars était une projection réalisée à partir des évaluations actuarielles de décembre 2010 », explique la Régie des rentes du Québec.

De son côté, le Syndicat canadien de la fonction publique au Québec évoquait plutôt un déficit de l'ordre de 2,25 à 2,5 milliards de dollars en commission parlementaire. Le chiffre de 3,9 milliards de dollars était « largement exagéré », selon le syndicat.

Les méthodes de calcul de Québec tendent à donner une « illusion de déficit », affirmait le secrétaire général du syndicat, Denis Bolduc.

Malgré la grogne des syndicats, les députés du Parti libéral du Québec, majoritaire à l'Assemblée nationale, ont fait adopter le projet de loi 3 sur la réforme des régimes de retraite en décembre dernier.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Régimes de retraite: manif à Montréal Voyez les images