DIVERTISSEMENT
10/02/2015 03:09 EST

Montréal en lumière: multitude d'activités pour la 12e Nuit blanche

Frédérique Ménard-Aubin

Plus de 200 activités, pour la plupart gratuites, seront offertes aux Montréalais à l’occasion de la 12e Nuit blanche, qui conclura comme à chaque année le festival Montréal en lumière (MEL), le samedi 28 février prochain.

Dès la tombée de la nuit et jusqu’au petit matin du 29 février, on pourra redécouvrir la métropole à travers des événements culturels de toutes natures, des arts visuels au cinéma, de la danse aux performances d’humour, de la littérature à la musique.

Étant donné que ces rassemblements se tiennent aux quatre coins de la ville, le métro sera ouvert toute la nuit et des navettes gratuites seront mises à la disposition des festivaliers qui souhaitent se déplacer aisément d’un point à l’autre. Voyez plus bas, notre encadré «La Nuit blanche en chiffres», pour des informations un peu plus détaillées.

Sur le site extérieur de MEL, le traditionnel spectacle gratuit de 21h, qui donne le coup d’envoi aux festivités, mettra en vedette Ariane Moffatt et ses amis Maina Militza et Jerry Pigeon, qui se transformeront tous trois en DJ le temps de cette Nuit blanche endiablée, avec la participation de VJ Video Girl.

Une heure avant, le groupe Misteur Valaire, accompagné de VJ Yanneek aux images, se chargera de réchauffer l’ambiance. Petits et grands pourront par ailleurs profiter des attractions en continu, réparties un peu partout sur la Place des Festivals, telles la Tyrolienne RBC, la Glissade urbaine Le Lait (et la mini-glissade, pour les bouts de choux), la Maison de la Suisse, pays à l’honneur cette année, où on goûtera mille douceurs locales, et l’œuvre interactive au sol The Pool, de Jen Lewin, un gigantesque ping-pong lumineux que les passants activeront en marchant, en courant et en sautant d’une pastille à l’autre.

Pendant ce temps, au Métropolis, des DJ set de Karim Ouellet et King Abid, et des prestations de Claude Bégin, Rich Aucoin et Canailles donneront corps au concept Danse ta vie. À l’Astral, c’est le coloré Antoine Gratton qui fera lever la foule dans une formule baptisée A*Beat avec A*Star, de minuit à 3h.

Hockey, musées et improvisation

À l’Hôtel de ville, des animations extérieures dérideront les marcheurs, qui auront aussi le loisir, si le cœur leur en dit, de s’affronter dans une joute de hockey bottines. Chez Zéro Gravité, sur la rue Papineau, «escalade 2.0» et séances de yoga agrémentées de musique de DJ et de lumières devraient en fasciner plusieurs, tandis qu’au Stade olympique, on misera sur des jeux d’adresse et des performances filmées pour s’amuser. On y admirera également une exposition sur les Expos de Montréal, élaborée spécialement pour la Nuit blanche, en collaboration avec le Panthéon des sports du Québec. Des artefacts couvrant les exploits de l’équipe de baseball de 1969 à 2004 y seront répertoriés.

À l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), 50 danseurs s’agiteront dans le froid. Le Musée d’art contemporain (MAC), le Musée des Beaux-Arts, le Musée Pointe-à-Callière et l’Espace Lafontaine invitent tous les festivaliers à arpenter une exposition en particulier. Par exemple, au MAC, on nous convie à contempler les sculptures, photographies et films de Simon Starling : Métamorphologie, tandis qu’au Musée des Beaux-Arts, les amateurs du genre se délecteront de la présentation Merveilles et mirages de l’orientalisme : de l’Espagne au Maroc.

En partenariat avec le festival Montréal Joue, jeux vidéo et jeux de société s’étaleront tout au long de la rue Émery. Au Théâtre Jean-Duceppe, Tammy Verge dirigera des parties d’improvisation sous le titre Improvisez la nuit!, où des comédiens de renom se donneront la réplique. La Librairie Gallimard propose pour sa part une nuit de poésie et d’imagination, appelée La nuit des conteurs. Si vous avez plutôt envie de vous dilater la rate, on vous donne rendez-vous au Gesù pour la soirée La nuit, on rit! Jérémy Du Temple, ainsi qu’une vingtaine de diplômés de l’École nationale de l’humour, vous promettent un plaisir garanti.

Enfin, la Grande Place du Complexe Desjardins sera le théâtre du spectacle Les Papes hurlants, de André Pappathomas et son ensemble, Mruta Mertsi, une fresque inspirée par l’imagerie des tableaux de Francis Bacon. Et si vous pouvez supporter le froid de l’hiver même à l’intérieur, convergez vers le Café Campus, où la piste de danse s’enneigera et se transformera en piste de ski alpin, le temps d’une soirée Après-Ski, où s’éclateront entraîneurs de ski, airs de DJ et spa.

Ce ne sont là que quelques exemples des éléments de la programmation de la 12e Nuit blanche de Montréal en lumière. Pour en connaître tous les détails, ainsi que toutes les informations relatives aux horaires et au transport, consultez le site internet.

Le Festival Montréal en lumière se tiendra du 19 au 28 février.

La Nuit blanche en chiffres

- 12e édition

- Concentrée dans 3 quartiers et 2 pôles : Vieux-Montréal, Quartier des spectacles et Centre-Ville, Plateau Mont-Royal et Mile-End, le pôle Parc olympique et le pôle Ligne Bleue

- 138 lieux

- 211 activités : 22 sur le site extérieur de Montréal en lumière, 114 au Centre-Ville, 41 sur le Plateau Mont-Royal, 29 dans le Vieux-Montréal, 19 au pôle Ligne Bleue et 8 au pôle Parc olympique

- 176 activités gratuites, donc, 84% des activités

- 11 catégories d’activités : Action, Arts visuels, Cinéma, Danse, Expositions, Fantaisies, Jeux, Lumière, Mots, Musique et Rires

- 75 projets d’Art souterrain, répartis sur un parcours de 7 kilomètres

- 4 circuits de navettes comprenant 14 navettes gratuites et 65 arrêts

- 4 lignes de métro ouvertes toute la nuit

- 29 animateurs dans les navettes et dans la rue

- 3 kiosques d’information

- 1 application mobile pour iPhone et Android

- Plus de 150 partenaires

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La nuit blanche en photos Voyez les images