POLITIQUE
10/02/2015 05:26 EST | Actualisé 10/02/2015 06:01 EST

Course à la chefferie du PQ: Des membres du Québec Inc. au cocktail de PKP

CP

QUÉBEC - Pierre Karl Péladeau a attiré de grands noms du monde des affaires québécois pour son cocktail de financement tenu au Musée d'art contemporain de Montréal, le 2 février dernier.

Parmi ceux qui ont acheté un billet à 500$, on retrouve: Louis Garneau (fabricant des vélos du même nom), Daniel Lamarre (PDG du Cirque du Soleil), Michael Reha (PDG de Newad) et Raynald Brière (président de RNC Média). Leurs noms apparaissent au registre des donateurs du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) et Le Huffington Post Québec a confirmé leur identité auprès de leurs organisations.

Le président de RNC Média précise que son don a été fait à titre personnel et ne constitue pas un appui de son entreprise. «Je connais Pierre Karl depuis plusieurs années, explique Raynald Brière. Mais rien ne m'empêche de faire un don à un autre parti éventuellement.»

D'autres noms de gens d'affaires connus apparaissent dans la liste, mais il a été impossible de les valider mardi. De plus, plusieurs personnalités qui ont acheté un billet ont préféré ne pas se présenter à l'événement.

Notons également la présence déjà connue de quelques autres personnalités, dont l'ex-premier ministre Bernard Landry, la metteure en scène Denis Filiatrault et le réalisateur Claude Fournier.

L'équipe de Pierre Karl Péladeau estime que ces dons représentent un appui direct au candidat.«C'est sûr que c'est un appui pour lui et sa course», dit son attaché de presse, Marc-André Deblois.

À ce jour, Pierre Karl Péladeau a officiellement amassé 71 404$ pour sa course à la chefferie, selon le DGEQ. La semaine dernière, son équipe affirmait que le cocktail a permis de récolter près de 100 000$. «Il se peut très bien que le représentant financier de monsieur Péladeau ne nous ait pas encore fait parvenir toutes les contributions», explique le porte-parole du DGEQ, Denis Dion.

PKP devance désormais largement ses adversaires au chapitre des dons, alors que son plus proche rival, Bernard Drainville a récolté 35 126$. Il est suivi par Alexandre Cloutier, qui peut compter sur un trésor de guerre de 33 275$. Martine Ouellet (21 146$) et Pierre Céré (11 622$) ferment la marche.

Par ailleurs, Jean-François Lisée, qui s'est retiré de la course en janvier, a amassé jusqu'ici 11 577$. Le député de Rosemont affirme qu'il doit encore quelque 10 000$ pour régler les dettes de sa campagne.

Puisqu'un candidat ne peut payer lui même ses dépenses de campagne, Jean-François Lisée invite les internautes à lui faire un don via un lien sur son blogue.

Selon la loi électorale, un candidat a 12 mois à compter du scrutin pour rembourser ses dettes. Le DGEQ peut ensuite lui accorder un délai supplémentaire de 24 mois. Après trois ans, le candidat peut être poursuivi pour avoir fait un don non conforme à sa propre campagne.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST