Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pologne: un procureur interroge Roman Polanski sur l'extradition aux États-Unis

PARIS, FRANCE - MARCH 17:  Roman Polanski  attends the ÔLe Bal des VampiresÔ Press Conference at Theatre Mogador on March 17, 2014 in Paris, France.  (Photo by Foc Kan/WireImage)
PARIS, FRANCE - MARCH 17: Roman Polanski attends the ÔLe Bal des VampiresÔ Press Conference at Theatre Mogador on March 17, 2014 in Paris, France. (Photo by Foc Kan/WireImage)

CRACOVIE, Pologne - Le cinéaste Roman Polanski a été soumis à un interrogatoire par un procureur, en Pologne, à propos de la requête d'extradition des États-Unis qui le soupçonnent de crimes sexuels sur une adolescente de 13 ans, en 1977.

Boguslawa Marcinkowska, porte-parole du ministère public polonais à Cracovie, a précisé jeudi que l'interrogatoire avait eu lieu mercredi. Le procureur rédigera un rapport à ce sujet et le soumettra à un tribunal polonais qui décidera si l'extradition aura lieu.

L'an dernier, la Pologne a refusé d'arrêter Roman Polanski, comme l'espéraient les États-Unis, mais a obligé le cinéaste de 81 ans à être disponible aux autorités. Il possède des passeports de la France et de la Pologne.

Roman Polanski est né en France d'un père polonais. Il est récipiendaire d'un Oscar du meilleur réalisateur, de deux prix Golden Globes et d'une Palme d'or au festival de Cannes, notamment.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.