Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'ex-militant du FLQ Francis Simard est mort

L'ancien felquiste Francis Simard est mort samedi à l'âge de 67 ans. Il serait décédé chez lui après avoir été victime d'une rupture de l'aorte.

Francis Simard faisait partie de la célèbre cellule Chénier du Front de libération du Québec (FLQ), en compagnie des frères Paul et Jacques Rose et de Bernard Lortie.

Les membres de cette cellule avaient enlevé le ministre libéral Pierre Laporte devant chez lui le 10 octobre, en banlieue de Longueuil, et l'avaient séquestré pendant une semaine.

Le 17 octobre, au lendemain de l'implantation de la Loi sur les mesures de guerre, la cellule Chénier avait annoncé la mort du ministre Laporte, qui a été retrouvé sans vie dans un coffre de voiture.

Francis Simard a été condamné à la prison à vie en 1971, mais a été libéré après 11 ans de détention, en 1982.

Il a raconté les événements d'Octobre 1970 dans son livre Pour en finir avec Octobre, qui a inspiré les films Le Party et Octobre, de Pierre Falardeau.

Ses funérailles seront célébrées à Longueuil samedi 24 janvier.

Le Front de libération du Québec

Le FLQ est un mouvement politique radical qui a vu le jour au Québec au cours des années 1960.

Convaincus que le seul moyen pour les francophones de s'affranchir de la domination politique et économique des anglophones était de séparer le Québec par la force, les felquistes ont opté pour le terrorisme.

Entre 1963 et 1970, le FLQ a commis près de 200 crimes violents au Québec, dont des vols de dynamite, des attentats à la bombe et des braquages de banque.

Deux assassinats leur sont attribués, dont celui du ministre libéral Pierre Laporte, et au moins trois de leurs crimes ont fait des morts lors d'attentats à la bombe ou de fusillades.

En tout, 23 membres du FLQ ont été condamnés pour ces violences, dont quatre pour meurtre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils sont décédés en 2015

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.