NOUVELLES
12/01/2015 09:21 EST | Actualisé 14/03/2015 05:12 EDT

Un attentat fait 12 morts dans le nord de l'Irak

BAGDAD - L'explosion d'une voiture piégée a coûté la vie à au moins 12 miliciens chiites et soldats irakiens lundi, dans une ville située au nord de Bagdad.

Des combats violents ont ensuite éclaté entre les forces de l'ordre et les djihadistes du groupe armé État islamique.

Le kamikaze a foncé sur un rassemblement de soldats et de miliciens dans la ville d'Abasiyat, tout juste au sud de Tikrit, à 130 kilomètres au nord de Bagdad, selon la police.

Dix miliciens et deux soldats ont été tués. Dix-huit personnes ont aussi été blessées.

Le groupe État islamique n'a pas immédiatement revendiqué l'attentat.

De son côté, l'agence de presse iranienne semi-officielle Fars rapporte lundi qu'un commandant de l'aile paramilitaire de la puissante Garde républicaine, Mahdi Norouzi, a été tué en combattant le groupe armé État islamique en Irak.