NOUVELLES
12/01/2015 11:34 EST | Actualisé 14/03/2015 05:12 EDT

L'exercice physique atténue grandement l'impact du vieillissement

MONTRÉAL - L'exercice physique permet de vieillir de manière optimale et atténue grandement l'impact physiologique du vieillissement, démontre une nouvelle étude britannique.

Les participants à l'étude étaient des cyclistes amateurs — 84 hommes et 41 femmes âgés entre 55 et 79 ans — capables de pédaler, respectivement, 100 kilomètres en moins de 6,5 heures et 60 kilomètres en 5,5 heures.

Les fumeurs, les grands consommateurs d'alcool et les gens souffrant d'hypertension ou d'autres problèmes de santé avaient été exclus.

Les participants ont été soumis à deux jours de tests au King's College, à Londres, notamment pour mesurer leur fonction cardiovasculaire, respiratoire, neuromusculaire, métabolique, endocrinienne et cognitive, en plus de leurs force osseuse, de leur santé en général et de leur bien-être.

L'étude démontre que les effets du vieillissement sont loins d'être évidents chez ces individus. La force musculaire et la capacité pulmonaire, par exemple, étaient ainsi similaires entre les participants plus jeunes et plus âgés. Et lors d'un test qui évalue les risques de chute, la performance de certains participants équivalait à celle de gens nettement plus jeunes.

Les auteurs de l'étude concluent que le vieillissement est une expérience hautement personnelle qui sera influencée par les habitudes de vie des individus. Mais les gens actifs, disent-ils, sont susceptibles de profiter de quelques années de qualité de plus, comparativement aux gens sédentaires.

L'étude est publiée dans le Journal of Physiology.