NOUVELLES
11/01/2015 05:01 EST | Actualisé 13/03/2015 05:12 EDT

56 morts empoisonnés au Mozambique après avoir consommé une bière traditionnelle

MAPUTO, Mozambique - La contamination d'une bière traditionnelle a fait 56 victimes au Mozambique, selon ce qu'ont indiqué dimanche les autorités du pays du sud de l'Afrique.

De plus, 49 autres personnes ont été admises dans les hôpitaux des secteurs de Chitima et Songo dans la province de Tete, dans le nord-est du pays. Le responsable de la santé du district Alex Albertini a indiqué à Radio Moçambique que 146 autres personnes étaient évaluées dans les hôpitaux pour un possible empoisonnement.

Les personnes qui ont consommé les bières assistaient à des funérailles dans la région, samedi, selon M. Albertini.

La «phombe», une bière traditionnelle du Mozambique, est faite à partir de millet ou de farine de blé. Les autorités croient que les boissons ont été empoisonnées avec de la bile de crocodile pendant les funérailles.

La directrice provinciale de la santé, Carle Mosse, a indiqué que des échantillons de sang et de bières ont été envoyés à Maputo, la capitale du pays, afin d'être testés.

Mme Mosse a indiqué dimanche à Radio Moçambique qu'elle s'attendait à ce que la situation s'aggrave puisque la région ne bénéficie pas des ressources nécessaires pour neutraliser ce désastre.

Les personnes endeuillées qui ont consommé la bière en matinée n'ont pas rapporté de symptômes, alors que ceux qui l'ont bue en après-midi sont malades, ont indiqué les autorités. On croit que la bière a été empoisonnée pendant la cérémonie au cimetière.

La femme qui avait brassé la bière fait partie des victimes.

La police a ouvert une enquête sur l'incident.

Les autorités de la santé ont commencé une collecte de nourriture et d'autres objets afin d'aider les familles des personnes affectées.