NOUVELLES
10/01/2015 11:24 EST | Actualisé 12/03/2015 05:12 EDT

Pyongyang propose un marché à Washington pour suspendre ses tests nucléaires

SÉOUL, Corée du Sud - La Corée du Nord a proposé d'imposer un moratoire temporaire sur ses essais nucléaires si Washington annulait les exercices militaires avec la Corée du Sud prévus pour cette année.

L'agence de nouvelles officielle de Pyongyang a rapporté samedi que le gouvernement avait proposé aux États-Unis une «mesure cruciale» pour apaiser les tensions entre eux et éviter le risque de guerre soulevé par des intentions de tenter une réunification cette année de la Corée, après 70 ans de division.

Pyongyang propose aux États-Unis de «contribuer à apaiser la tension» sur la péninsule coréenne en suspendant temporairement les exercices militaires conjoints prévus en Corée du Sud cette année, en échange de quoi la Corée du Nord suspendrait temporairement les essais nucléaires qui inquiètent Washington, rapporte l'agence KCNA.

Le gouvernement dit qu'il est temps pour les États-Unis de prendre une «décision importante pour la paix et la stabilité» dans la péninsule coréenne et l'Asie du Sud-est. On ignore de quelle façon le message a été envoyé à Washington.

Cette proposition survient à un moment où les tensions sont très vives entre les deux pays, après l'attaque informatique de Sony, que les États-Unis croient perpétrée par la Corée du Nord. Sony a dû annuler en partie la sortie de la comédie «The Interview», qui portait sur un complot d'assassinat du chef nord-coréen Kim Jong-un.

La Corée du Nord a effectué des tests nucléaires en 2006, 2009 et 2013. Ces nouveaux essais constitueraient un affront aux États-Unis et aux autres nations qui encouragent Pyongyang à abandonner son programme nucléaire.

La Corée demeure divisée depuis la guerre de Corée, de 1950 à 1953, qui s'est soldée par un armistice et non un traité de paix. Environ 28 500 soldats américains sont déployés en Corée du Sud, en cas d'une attaque du Nord.