NOUVELLES
10/01/2015 03:56 EST | Actualisé 12/03/2015 05:12 EDT

Les Cowboys et les Packers veulent continuer sur leur lancée en éliminatoires

GREEN BAY, États-Unis - Une séquence impressionnante prendra fin dimanche au Lambeau Field.

Le gagnant du duel opposant les Cowboys de Dallas aux Packers de Green Bay participera au championnat de l'Association nationale. Le perdant sera relégué aux oubliettes dans ce duel unique.

Les Cowboys ont été parfaits à l'étranger cette saison, tandis que les Packers ont été invaincus à domicile. C'est la première fois dans l'histoire de la NFL qu'une équipe ayant compilé une fiche de 8-0 à l'étranger rend visite en éliminatoires à une formation qui a été 8-0 à domicile.

«Il y a deux forces irrésistibles qui vont entrer en collision, a imagé le centre-arrière des Packers John Kuhn. Qui va céder? C'est ce que nous allons savoir.»

Il devrait s'agir d'un match plutôt divertissant.

Les deux offensives ont le potentiel nécessaire pour répliquer aux assauts de l'autre. Et les deux équipes comptent sur des joueurs étoiles aux positions clés, particulièrement au poste de quart.

Le quart des Cowboys Tony Romo a dominé la NFL en saison régulière avec un taux d'efficacité de 113,2, un point devant le quart des Packers Aaron Rodgers.

Mais le résultat du match pourrait ne pas dépendre du bras droit de Rodgers.

Rodgers a été ralenti au cours des deux dernières semaines en raison d'une blessure à la cuisse gauche. Il a promis de jouer, mais il pourrait être moins mobile qu'à l'habitude. Rodgers est toutefois capable de faire des dégâts en restant dans la pochette protectrice.

De plus, la ligne offensive des Packers a été excellente depuis le début de la saison.

«À mes yeux, il bouge bien présentement. Nous n'allons rien changer dans notre approche ou dans notre plan de match pour attaquer la défensive des Cowboys», a déclaré l'entraîneur-chef des Packers Mike McCarthy.

Plusieurs équipes trembleraient à l'idée d'affronter Rodgers au Lambeau Field, là où les Packers ont obtenu beaucoup de succès.

Cependant, les Cowboys ne semblent pas être intimidés. Ils se disent même confortables à l'étranger.

«Nous fonçons tête baissée et allons au travail, a simplement dit Romo. Je ne pense pas que nous soyons affectés par l'endroit où nous jouons ou par l'identité de notre adversaire.»