POLITIQUE
10/01/2015 02:16 EST | Actualisé 10/01/2015 02:19 EST

Le rassemblement dimanche pour les victimes de "Charlie Hebdo" et de la prise d'otages porte de Vincennes, un événement sans précédent

ERIC CABANIS via Getty Images
A woman holds a pen in front of a sign reading 'Je suis Charlie' (I am Charlie) during a Unity march in Toulouse, southern France, on January 10, 2015 as tens of thousands of people staged rallies across France following three days of terror and twin siege dramas that claimed 17 victims, including the victims of the first attack by armed gunmen on the offices of French satirical newspaper Charlie Hebdo in Paris on January 7. AFP PHOTO / ERIC CABANIS (Photo credit should read ERIC CABANIS/AFP/Getty Images)

TERRORISME - C'est une marche inédite qui se prépare depuis jeudi. Dimanche 11 janvier, le président François Hollande participera, avec les Français, à la marche républicaine organisée en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo et de la prise d'otages de la porte de Vincennes.

A ses côtés, défileront de nombreuses personnalités politiques françaises et étrangères. La chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le président du conseil italien Matteo Renzi, le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy et le président du Conseil européen Donald Tusk ont en effet annoncé qu'ils se joindraient au rassemblement.

Seront aussi présents les chefs de gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt, belge Charles Michel et néerlandais Mark Rutt. L'Afrique sera représentée par les présidents malien Ibrahim Boubacar Keïta et nigérien Mahamadou Issoufou, l'Amérique du Nord par le ministre américain de la Justice Eric Holder et le ministre canadien de la Sécurité publique Steven Blaney.

Si les précédents attentats ayant touché des pays occidentaux (voir le diaporama ci-dessous) avaient bien entendu suscité l'émotion internationale, un tel rassemblement de dirigeants est une première. Jusqu'à présent, la solidarité entre Etats s'exprimait notamment à travers les minutes de silence organisées dans chaque pays, comme ce fut le cas après les attentats du 11-Septembre, de Madrid et de Londres.

Quant aux citoyens, là encore, il semblerait que les tueries de ces derniers jours les aient particulièrement touchés. Dans toute l'Europe, de nombreux rassemblements ont été organisés. Et c'est sans compter les manifestations de solidarité sur les réseaux sociaux encore plus importantes et variées géographiquement. Et comme en France, plusieurs marches de solidarité sont prévues ce dimanche aux Etats-Unis et au Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST