NOUVELLES
10/01/2015 03:04 EST | Actualisé 12/03/2015 05:12 EDT

Fourcade gagne le sprint de 10 km à Oberhof, creuse l'écart en tête

OBERHOF, Allemagne - Le Français Martin Fourcade a gagné le sprint de 10 km pour creuser l'écart en tête du classement de la Coupe du monde de biathlon, samedi, en dépit de la température plutôt clémente et des puissantes bourrasques de vent qui ont retardé le début de la course.

Fourcade n'a raté qu'une seule cible, terminant l'épreuve avec un temps de 27 minutes et 2,5 secondes. Il a devancé le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen par 4,4 secondes et le Russe Timofey Lapshin par 17,5.

Le Norvégien Johannes Thingnes Boe et le Suisse Benjamin Weger ont complété dans l'ordre le top-5, ratant chacun deux cibles.

Le Québécois Marc-André Bédard a conclu la compétition en 49e position.

«Ç'a été une course pleine de rebondissements puisque les conditions étaient assez extrêmes, a indiqué Bédard, qui a terminé à 2:13,9 du vainqueur. Le départ a été retardé et on se demandait même si on allait pouvoir partir. On a eu des températures très chaudes toute la nuit et beaucoup de pluie.

«Il ventait très fort, alors ça s'annonçait assez compliqué au champ de tir. Finalement, ç'a bien été pour moi de ce côté, a poursuivi le Québécois, qui n'a raté que deux cibles au cours de l'épreuve. C'est plutôt mon ski qui a été un peu difficile.»

C'est l'Albertain Nathan Smith qui a obtenu le meilleur résultat canadien en terminant 35e, à 1:36,7 de Fourcade. Les Albertains Christian Gow (2:13,2) et Macx Davies (2:24,8) ont respectivement fini 48e et 54e.

Après neuf des 25 épreuves, Fourcade mène le classement général avec une récolte de 421 points. Il détient une avance de 85 points sur le Russe Anton Shipulin, qui a dû se contenter du 43e échelon à Oberhof après avoir manqué de précision sur quatre cibles.

Les départs de masse masculin et féminin, réservés aux 30 premiers du classement mondial, sont prévus dimanche.

Bédard espère maintenant pouvoir participer à la Coupe IBU de Langdorf, en Allemagne, à la mi-janvier.