NOUVELLES
10/01/2015 08:22 EST | Actualisé 10/01/2015 08:30 EST

Des dizaines de milliers de personnes manifestent en France

A woman holds a sign reading 'Je suis Charlie' (I am Charlie) during a gathering in Brussels on January 9, 2015 to pay tribute to the victims of a deadly attack on the Paris headquarters of French weekly Charlie Hebdo. Elite commandos units killed the two suspects in the Charlie Hebdo massacre during a simultaneous assault on the building they were holed up in and on a Paris Jewish supermarket, freeing hostages at both sites. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND        (Photo credit should read EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images)
EMMANUEL DUNAND via Getty Images
A woman holds a sign reading 'Je suis Charlie' (I am Charlie) during a gathering in Brussels on January 9, 2015 to pay tribute to the victims of a deadly attack on the Paris headquarters of French weekly Charlie Hebdo. Elite commandos units killed the two suspects in the Charlie Hebdo massacre during a simultaneous assault on the building they were holed up in and on a Paris Jewish supermarket, freeing hostages at both sites. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND (Photo credit should read EMMANUEL DUNAND/AFP/Getty Images)

Des dizaine de milliers de personnes manifestaient samedi dans plusieurs villes de province en hommage aux 17 victimes des attaques qui ont endeuillé la France ces derniers jours, selon des sources policières.

A Pau dans le sud-ouest, au moins 30.000 personnes, près de 40.000 selon la mairie organisatrice du rassemblement, se sont retrouvées pour une marche silencieuse.

"C'est un formidable mouvement populaire (...) C'est beau et significatif, infiniment précieux", a déclaré à l'AFP le maire centriste François Bayrou.

La marche s'est déroulée à travers le centre-ville, derrière une large banderole proclamant "Nous sommes tous Charlie", tenue par des lycéens.

La mairie a aussi appelé à un "un pique-nique de la Fraternité et du partage des cultures".

A Orléans (centre), il s'agissait de plus de 22.000 personnes qui ont défilé en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo (12 morts dont 7 journalistes), selon une source policière.

Plusieurs personnalités politiques locales étaient présentes. Sur une banderole, on pouvait lire "Je Tu Il Elle, nous sommes tous Charlie".

A Nice, dans le sud-est, au moins 23.000 manifestants étaient comptabilisés, selon des sources policières. Cette manifestation était d'ampleur au regard de cette ville de 350.000 habitants.

En silence, sans discours, la marche s'est étirée sur environ un kilomètre, sur la Promenade des Anglais en bord de mer, pour s'achever devant le monument aux morts où une gerbe a été déposée, en présence des représentants religieux de toutes les confessions, a constaté un correspondant de l'AFP.

Ces manifestations se sont tenues à la veille d'un gigantesque rassemblement attendu dimanche à Paris auquel doivent participer le président François Hollande et plusieurs dirigeants étrangers, allemand, britannique, turc, gabonais, italien, espagnol, autrichien ....

"Ce sera une manifestation inouïe (...) qui doit être forte, digne, qui doit montrer la puissance et la dignité du peuple français qui va crier son amour de la liberté et de la tolérance. Venez nombreux!" a déclaré samedi le Premier ministre Manuel Valls.

A l'issue d'une réunion de crise samedi, le gouvernement français a annoncé le renfort de la sécurité à Paris et dans ses environs, déjà en alerte maximum face au risque terroriste. Il a promis que toutes les mesures seraient prises pour garantir le bon déroulement du rassemblement auquel plus d'un million de personnes sont attendues.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Minute de silence en hommage aux victimes de Charlie Hebdo