NOUVELLES
09/01/2015 09:15 EST | Actualisé 11/03/2015 05:12 EDT

Six soldats ukrainiens ont été tués au cours des deux derniers jours

KYIV, Ukraine - Au moins six soldats ukrainiens ont été tués au cours des deux derniers jours, lors de combats dans l'est du pays.

Des dirigeants affirment que des positions de l'armée ont été attaquées à au moins 50 reprises par des tirs d'armes légères, de mortiers et de roquettes au cours des dernières heures.

Les séparatistes prorusses accusent de leur côté les forces gouvernementales d'avoir perpétré des dizaines d'attaques à la roquette jeudi et vendredi.

Quatre soldats ukrainiens auraient été tués jeudi et deux vendredi.

Cette hausse de la violence survient un mois après que l'adoption d'une trêve ait donné lieu à une accalmie importante.

Un journaliste de l'Associated Press a entendu des tirs de roquettes jeudi soir près du bastion séparatiste de Donetsk. Un hôpital aurait été endommagé plus tôt cette semaine, mais sans faire de blessés. Des tirs de mortier ont aussi été entendus vendredi.

Les leaders de l'Ukraine, de la Russie, de l'Allemagne et de la France pourraient se rencontrer au Kazakhstan, la semaine prochaine, pour discuter d'une issue à la crise.

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a évoqué jeudi des «signes positifs modestes» du côté de la Russie.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, a annoncé sur Twitter vendredi qu'il rencontrera ses homologues de la Russie, de l'Allemagne et de la France à Berlin, lundi.