NOUVELLES
09/01/2015 04:10 EST | Actualisé 11/03/2015 05:12 EDT

Emma Czornobaj pourra rester en liberté et conduire en attendant son appel

MONTRÉAL - Emma Czornobaj, la jeune femme condamnée pour la mort de deux personnes lorsqu'elle s'est arrêtée en bordure de route pour porter secours à des canards, pourra rester en liberté en attendant que la Cour d'appel se penche sur son cas.

Elle pourra aussi récupérer son permis de conduire dans l'intervalle, a tranché le juge de la Cour d'appel, Yves-Marie Morissette, dans une décision rendue vendredi.

À la toute dernière minute, elle évite ainsi de se rendre en prison samedi, puisque le juge a suspendu la peine de détention.

En juin 2010, la femme, âgée d'une vingtaine d'années, avait causé la mort de deux motocyclistes — André Roy et sa fille adolescente, Jessie, qui n'avaient pu l'éviter — en arrêtant sa voiture sur une autoroute à Candiac, en Montérégie, afin de porter secours à des canards.

Mme Czornobaj avait été reconnue coupable en juin de négligence criminelle et de conduite dangereuse ayant causé la mort.

La jeune femme avait ensuite écopé en décembre d'une peine de prison de 90 jours, qu'elle devait purger pendant les fins de semaine. Le juge avait également interdit à Emma Czornobaj de conduire un véhicule pendant dix ans et lui avait imposé 240 heures de travaux communautaires.

La jeune femme porte en appel le verdict de culpabilité et la peine. La Cour d'appel se penchera sur les deux demandes en même temps. Selon l'un des avocats de Mme Czornobaj, Jean-François Bouveret, vu l'horaire chargé de la Cour, il se pourrait que la cause ne soit entendue qu'en 2016.

Dans la décision rendue vendredi, le juge Morissette énonce une série de conditions que la jeune femme doit respecter pendant qu'elle est en liberté. Elle doit notamment «garder la paix et avoir une bonne conduite».

La Couronne ne s'était pas opposée à ce qu'elle demeure en liberté, ni à ce qu'elle puisse récupérer son permis.