NOUVELLES
08/01/2015 12:54 EST

Le pic de la vague de froid frappe le Québec

ne vague de froid enveloppe le Québec depuis le début de la semaine et elle a atteint son pic jeudi matin.

Le mercure s'est figé à moins 23 degrés à Montréal et il a atteint moins 29 à Québec. La température est encore plus froide au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord où le mercure est descendu sous la barre des moins 30 degrés.

Urgence-Santé recense six cas d'engelures, dont cinq ont nécessité un transport à l'hôpital. Les victimes sont des itinérants et des automobilistes tombés en panne.

Les températures ressenties, avec l'ajout du facteur vent, avoisinent les - 40 en plusieurs endroits et elles franchissent partout la barre des - 30.

Le mercure remontera quelque peu au cours des prochaines heures - le mercure oscillera entre - 8 et - 10 degrés, selon les régions - alors qu'une dépression amènera de 2 à 5 cm de neige sur la province. Certaines régions, comme la Mauricie, pourraient recevoir jusqu'à 10 cm de neige.

L'accalmie sera toutefois de courte durée puisque le mercure replongera sous les - 20 degrés samedi matin dans l'ensemble de la province.

Protéger les plus démunis

Accompagnés d'une travailleuse sociale, des agents du Service de police de la Ville de Montréal ont mis sur pied des patrouilles autour des stations de métro, notamment aux abords de la station Place des Arts, pour veiller à la sécurité des sans-abri.

Les patrouilles ont distribué des tuques, foulards, des gants ainsi que de la nourriture. Bien que certains acceptent d'être aidés par les autorités, plusieurs refusent leur secours.

« Parfois, ils ont tellement froid qu'ils ne veulent pas sortir pour aller dans des organismes », explique l'intervenante sociale, Lisa Scolack. « C'est pour ça que nous prenons l'initiative d'aller dans le métro. Nous allons vers eux. » L'intervenante souligne que la Société de transport de Montréal (STM) lui donne des billets de métro pour amener les itinérants vers des refuges dans le but de les vêtir convenablement ou de leur trouver un toit temporaire.

« Des fois, on a des gens qui n'ont pas de soulier, confie Mme Scolack. Certains sont pieds nus et portent des t-shirts. »

La mission Old Brewery a également augmenté le nombre de ses patrouilles pour offrir plus de services aux sans-abri. Les patrouilleurs de la mission ont réveillé des gens qui dormaient dans la rue pour leur demander d'aller dormir à la mission. Bien que la majorité a obtempéré, certains ont tout de même refusé l'offre.

À Québec, l'organisme « Lune » s'intéresse particulièrement au sort des travailleuses du sexe. L'organisme craint que le froid extrême ne les incite à diminuer leur vigilance ou à accepter de compromettre leur sécurité pour se retrouver au chaud.

Le froid ne fait toutefois pas que des malheureux puisque ces journées sont parmi les plus payantes pour les chauffeurs de taxi. Certains veulent éviter de prendre leur voiture ou souhaitent monter dans une voiture chaude pour vaquer à leurs occupations.

Les demandes de survoltages et pour débarrer des portières de voitures sont également plus nombreuses.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

25 bonshommes de neige issus de la culture populaire