NOUVELLES
08/01/2015 11:53 EST | Actualisé 10/03/2015 05:12 EDT

La clinique où Joan Rivers a été opérée aura plus de temps pour se corriger

NEW YORK, États-Unis - La clinique new-yorkaise où l'humoriste et animatrice américaine Joan Rivers a subi des complications ayant provoqué son décès aura droit à un peu plus de temps pour corriger ses problèmes.

Joan Rivers est décédée en septembre de dommages au cerveau causés par un manque d'oxygène, après qu'elle eut cessé de respirer pendant une endoscopie. Elle était âgée de 81 ans.

L'agence fédérale gérant les services médicaux aux États-Unis a blâmé la clinique, Yorkville Endoscopy, l'accusant d'avoir commis plusieurs erreurs, notamment de n'avoir pas remarqué la détérioration des signes vitaux de la patiente et de ne pas être intervenue à temps.

La clinique avait jusqu'au 7 janvier pour corriger ses problèmes, mais l'agence a indiqué jeudi que cette date avait été repoussée parce que son rapport final n'était pas prêt.

La clinique pourrait perdre son accréditation à l'assurance-maladie Medicare. Elle n'a pas répondu aux demandes d'entrevue.

Aucune négligence n'a été alléguée. La fille de Joan Rivers a cependant embauché un avocat spécialisé dans les fautes professionnelles pour qu'il se penche sur le décès.