NOUVELLES
08/01/2015 05:47 EST | Actualisé 08/01/2015 05:54 EST

France: plusieurs lieux de culte musulmans cibles d'attaques

MELBOURNE, AUSTRALIA - JANUARY 08:  during a vigil for victims of the Paris massacre at Federation Square on January 8, 2015 in Melbourne, Australia. Members of the French community gathered at Federation Square for a vigil after an attack by masked gunmen on the Charlie Hebdo satirical magazine headquarters killed 12 people in Paris.  (Photo by Wayne Taylor/Getty Images)
Wayne Taylor via Getty Images
MELBOURNE, AUSTRALIA - JANUARY 08: during a vigil for victims of the Paris massacre at Federation Square on January 8, 2015 in Melbourne, Australia. Members of the French community gathered at Federation Square for a vigil after an attack by masked gunmen on the Charlie Hebdo satirical magazine headquarters killed 12 people in Paris. (Photo by Wayne Taylor/Getty Images)

Des lieux de culte musulmans ont été visés dans trois villes de France depuis mercredi soir par des actes criminels qui n'ont pas fait de victimes, a-t-on appris de sources judiciaires jeudi, au lendemain de l'attaque meurtrière contre le journal satirique Charlie Hebdo.

Au Mans (ouest), trois grenades d'exercice ont été lancées et au moins un coup de feu tiré contre une mosquée d'un quartier populaire peu après minuit.

A Port-La-Nouvelle (sud), deux coups de feu ont été tirés en direction d'une salle de prière musulmane en soirée, une heure environ après la fin de la prière, a indiqué à l'AFP le procureur à Narbonne (Aude), David Charmatz.

"Bien évidemment que c'est quelqu'un qui a cru bon de venger je ne sais quoi ou je ne sais qui", a déclaré M. Charmatz, interrogé sur un possible lien avec le sanglant attentat mercredi contre le journal satirique Charlie Hebdo, pour lequel deux frères sont activement recherchés.

Jeudi à l'aube, une explosion d'origine criminelle s'est produite devant un restaurant kebab près d'une mosquée à Villefranche-sur-Saône, dans le centre-est. "C'est lié a priori à la situation dramatique" créée par l'attentat contre Charlie Hebdo, a estimé le maire de la ville, Bernard Perrut, en appelant à "la cohésion, l'unité et le respect".

Cette série d'actes criminels intervient au lendemain du plus sanglant attentat survenu en France depuis 50 ans, qui a fait douze morts, dont huit journalistes de Charlie Hebdo et deux policiers, et déclenché une traque effrénée en France pour retrouver deux suspects, deux frères dont un jihadiste connu des services de police français.

À LIRE AUSSI :

» Le suspect Chérif Kouachi, un jihadiste bien connu de l'antiterrorisme français

» La police publie un appel à témoins avec les photos des deux frères recherchés

» Des Unes en deuil et des hommages dans tous les médias français

» Le tweet de vœux de la rédaction devient un symbole de la liberté d'expression

» Le dernier dessin prémonitoire de Charb, tué dans l'attaque

» 10 ans de caricatures et de polémiques autour de l'islam

» De nombreux caricaturistes rendent hommage à Charlie Hebdo

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade au Charlie Hebdo