NOUVELLES
08/01/2015 10:06 EST | Actualisé 08/01/2015 10:08 EST

Attentat contre Charlie Hebdo: l'un des deux suspects s'était entraîné au Yémen

Masked gunman run towards a victim of their gun fire  outside the  French satirical newspaper Charlie Hebdo's office, in Paris, Wednesday, Jan. 7, 2015. Paris residents captured chilling video images of two masked gunmen shooting a police officer after an attack at a French satirical newspaper. In the video, the gunmen armed with assault rifles are seen running up to an injured police officer, who lies squirming on the ground. The police officer raises his hands up before one of the assailants shoots him in the head at a close range. (AP Photo) NO SALES
ASSOCIATED PRESS
Masked gunman run towards a victim of their gun fire outside the French satirical newspaper Charlie Hebdo's office, in Paris, Wednesday, Jan. 7, 2015. Paris residents captured chilling video images of two masked gunmen shooting a police officer after an attack at a French satirical newspaper. In the video, the gunmen armed with assault rifles are seen running up to an injured police officer, who lies squirming on the ground. The police officer raises his hands up before one of the assailants shoots him in the head at a close range. (AP Photo) NO SALES

Saïd Kouachi, l'un des deux auteurs présumés de l'attentat mercredi contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo à Paris, avait voyagé au Yémen en 2011 où il s'était entraîné au maniement des armes, selon un responsable américain jeudi.

Il avait été formé formé au maniement des armes par un membre d'Al-Qaïda au Yémen avant de rentrer en France, a précisé ce responsable qui a souhaité conserver l'anonymat, confirmant une information du New York Times.

Les autorités américaines ont par ailleurs souligné que les deux auteurs présumés de l'attentat étaient "depuis des années" sur la liste noire américaine du terrorisme.

Les frères Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, suspectés d'être les responsables de la mort de douze personnes dans les locaux du magazine satirique français, figuraient sur "notre liste de surveillance depuis des années", a dit un autre responsable qui n'a pas souhaité non plus être identifié.

Les deux hommes, toujours en fuite et traqués par les forces de l'ordre françaises dans le nord de la France, figurent dans les bases de données américaines des personnes suspectées de terrorisme, y compris sur la fameuse "No Fly List" qui interdit à ceux qui y figurent de prendre des vols au départ ou à destination des Etats-Unis.

Malgré la nuit, et avec l'aide de plusieurs hélicoptères, la chasse à l'homme se poursuivait jeudi soir dans le nord de la France, où ont été localisés les deux auteurs présumés de l'attentat commis en plein Paris mercredi en fin de matinée.

Les frères recherchés avaient été repérés jeudi matin dans une station-service située en rase campagne proche de Villers-Cotterêts, à environ 80 kilomètres au nord-est de Paris. Ils en ont braqué le gérant, qui les a formellement reconnus, dans le but de se ravitailler en nourriture, selon une source proche du dossier.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 12 victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo