NOUVELLES
08/01/2015 05:18 EST | Actualisé 10/03/2015 05:12 EDT

Cam Newton, 0-3 contre les Seahawks, veut vaincre son ennemi juré

CHARLOTTE, États-Unis - Cam Newton doit trouver une façon de vaincre son ennemi juré si les Panthers de la Floride souhaitent passer en finale d'Association dans la Nationale.

Le quart a une fiche de 0-3 et a dû mal à inscrire des points face aux Seahawks de Seattle, l'adversaire des Panthers samedi.

Au cours de ses trois défaites, Newton n'a été à l'origine que d'une seule poussée offensive se terminant dans la zone des buts. Il n'a à peine complété que 50 pour cent de ses passes et n'a amassé en moyenne que 145 verges par la passe par rencontre. On l'a rejoint huit fois derrière sa ligne de mêlée et il a commis trois revirements, dont deux échappés. Il a également été limité à 104 verges au sol, sans jamais marquer de touché sur une course contre les Seahawks.

«Je ne peux pas vraiment mettre le doigt sur le problème, a dit Newton au sujet de ses déboires contre les Seahawks. Ils ont d'excellents joueurs et ils sont extrêmement bien dirigés.»

L'entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll, indique pour sa part que ses protégés ne font rien de spécial face à Newton.

«On a juste tenté de jouer au football et de le retenir, ce que nous avons été en mesure de faire.»

C'est la première fois que Newton jouera à Seattle, où la très bruyante foule pourrait ajouter à ses difficultés.

L'entraîneur-chef des Panthers, Ron Rivera, croit que Newton saura se tirer d'affaires en autant qu'il ne force pas le jeu contre la meilleure défensive du circuit.

«Il doit seulement prendre ce qu'ils vont lui donner, a noté Rivera. Je sais qu'il est trées compétitif et qu'il veut provoquer les choses, mais je pense que la patience sera de mise dans ce match.»

Pour Rivera, Newton a prouvé qu'il pouvait faire preuve de patience au cours des dernières semaines. Si ses statistiques n'ont pas été spectaculaires, Newton a fait le travail pour conduire les siens à une série de cinq victoires.

«Si Cam joue comme il l'a fait au cours des cinq dernières semaines, nous avons de très bonnes chances de l'emporter», a noté Rivera.

Malgré tout, les pronostiqueurs ne donnent pas beaucoup de chance à Newton et aux Panthers de gagner à l'étranger: ils ont commencé la semaine à titre de négligés par 11 points.

Pour Rivera, la clé sera la façon dont les Panthers vont jouer dans les 20 dernières verges du terrain — une zone qui leur a donné du fil à retordre ces dernières semaines — et s'ils sont en mesure de limiter les revirements.

Newton ne pense pas que les Panthers vont faire les choses différemment que ce qu'ils n'ont fait au cours des dernières semaines. Ils se sont beaucoup fié à Jonathan Stewart pour le jeu au sol au cours des cinq derniers matchs, au cours desquels ils ont amassé 196,6 verges au sol en moyenne.

Le quart a aussi dit qu'il n'hésiterait pas à lancer le ballon du côté du demi de coin des Seahawks Richard Sherman si l'occasion se présente.

«Attention: Richard Sherman est l'un des meilleurs demis de coin qui soit. Mais si c'est là que je dois lancer, je ne vais pas reculer.»

Les Panthers pourraient être privés du rapide receveur Philly Brown, ce qui réduirait les options de Newton. La recrue se remet toujours d'une blessure à l'épaule subie dans le gain de 27-16 contre les Cardinals de l'Arizona la semaine dernière. Il s'est entraîné de façon limité jeudi. Sans lui, les Panthers manquent d'éléments menaçants pour les jeux en profondeur.

Une décision dans son cas sera prise à la dernièrer minute. brown dit se sentir suffisamment bien pour jouer, mais la décision reviendra au personnel d'entraîneurs.