NOUVELLES
08/01/2015 12:07 EST | Actualisé 08/01/2015 12:07 EST

Attentat Charlie Hebdo: la radio de l'État islamique qualifie les auteurs de l'attaque de «héros»

Masked gunman fire their weapons outside the  French satirical newspaper Charlie Hebdo's office, in Paris, Wednesday, Jan. 7, 2015. Paris residents captured chilling video images of two masked gunmen shooting a police officer after an attack at a French satirical newspaper. In the video, the gunmen armed with assault rifles are seen running up to an injured police officer, who lies squirming on the ground. The police officer raises his hands up before one of the assailants shoots him in the head at a close range.  (AP Photo) NO SALES
ASSOCIATED PRESS
Masked gunman fire their weapons outside the French satirical newspaper Charlie Hebdo's office, in Paris, Wednesday, Jan. 7, 2015. Paris residents captured chilling video images of two masked gunmen shooting a police officer after an attack at a French satirical newspaper. In the video, the gunmen armed with assault rifles are seen running up to an injured police officer, who lies squirming on the ground. The police officer raises his hands up before one of the assailants shoots him in the head at a close range. (AP Photo) NO SALES

La radio de l'organisation Etat islamique (EI) a qualifié jeudi de "héros" les auteurs de l'attaque contre le journal Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi à Paris.

"Des héros jihadistes ont tué douze journalistes et blessé plus de dix autres travaillant dans le journal Charlie Hebdo et cela pour venger le prophète Mahomet", a indiqué le bulletin de la radio al Bayane de l'EI, qui contrôle de larges pans de territoire en Irak et en Syrie.

Douze personnes ont été tuées dans l'attaque contre Charlie Hebdo: huit collaborateurs de l'hebdomadaire satirique, dont cinq dessinateurs, un invité du journal, un agent d'entretien et deux policiers.

La radio de l'EI rappelle que ce journal "n'a cessé de porter atteinte au prophète depuis 2003", dans une allusion à la publication de caricatures de Mahomet.

L'attaque n'a pas été revendiquée mais les agresseurs ont tiré en criant: "Nous avons vengé le prophète!" et "Allah akbar", selon un survivant.

Deux frères jihadistes, Chérif et Saïd Kouachi, étaient activement recherchés jeudi dans le nord de la France. Le premier avait été condamné en 2008 pour participation à une filière d'envoi de combattants en Irak.

À LIRE AUSSI :

» Le suspect Chérif Kouachi, un jihadiste bien connu de l'antiterrorisme français

» La police publie un appel à témoins avec les photos des deux frères recherchés

» Des Unes en deuil et des hommages dans tous les médias français

» Le tweet de vœux de la rédaction devient un symbole de la liberté d'expression

» Le dernier dessin prémonitoire de Charb, tué dans l'attaque

» 10 ans de caricatures et de polémiques autour de l'islam

» De nombreux caricaturistes rendent hommage à Charlie Hebdo

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

#JeSuisCharlie au Québec