NOUVELLES
07/01/2015 12:40 EST | Actualisé 09/03/2015 05:12 EDT

Une capsule témoin datant de 1795 est ouverte à Boston

BOSTON - Les habitants de Boston avaient à coeur une presse robuste, leur histoire et... leurs pièces de monnaie, si l'on se fie au contenu d'une capsule témoin datant de 1795, soit juste après la guerre de l'Indépendance américaine.

Lorsque les restaurateurs du musée des beaux-arts de Boston ont délicatement ouvert la boîte, mardi, ils y ont découvert cinq journaux soigneusement pliés, une médaille représentant George Washington, une plaque d'argent, le sceau du Commonwealth du Massachusetts, et deux douzaines de pièces de monnaie, dont une frappée en Angleterre en 1652. La capsule avait été placée par des acteurs importants de la «révolution américaine», Paul Revere et Samuel Adams, ce qui leur confère une valeur patrimoniale supplémentaire.

Si certaines pièces de monnaie semblaient corrodées, d'autres articles étaient en bonne condition, et on a retrouvé des empreintes digitales sur la plaque d'argent.

La capsule témoin avait été déposée dans la pierre angulaire de la législature du Massachusetts (la «Statehouse») au début de sa construction en 1795. Le contenu de la capsule a ensuite été transféré en 1855 dans ce qu'on croyait être une boîte en cuivre, et replacée dans les fondations de la «Statehouse», où elle était demeurée jusqu'à ce qu'on la retrouve l'an dernier lors de travaux de rénovation. En fait, cette boîte est en laiton, selon les restaurateurs.

Un des journaux retrouvés dans la boîte publiait l'horaire d'arrivée prévue des baleinières, ces navires marchands qui transitaient par Boston. Les restaurateurs n'ont cependant pas encore osé déplier les journaux.

Le secrétaire d'État du Massachusetts, William Galvin, souhaite que les objets soient exposés un certain temps au musée, avant d'être replacés dans les fondations de la législature, pour que les générations futures puissent aussi les retrouver un jour.