DIVERTISSEMENT
07/01/2015 01:28 EST | Actualisé 09/03/2015 05:12 EDT

Netflix aimerait offrir le film «The Interview» à ses abonnés

ROBYN BECK via Getty Images
A poster for 'The Interview' is displayed on the marquee of the Los Feliz 3 cinema December 25, 2014 in Los Angeles, California. Some two hundred US theaters are screening the Sony Pictures film starting Christmas Day, notwithstanding threats of terrorism and murmurings of an international cyberwar spawned by the farcical comedy about a plot to assassinate the leader of North Korea before it was even released. AFP PHOTO / ROBYN BECK (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

Le responsable des contenus de Netflix a indiqué mercredi que le service de vidéo en ligne souhaitait offrir le film «The Interview» à ses 53 millions d'abonnés à travers le monde.

Ted Sarandos, de Netflix, n'a toutefois pas voulu expliquer comment il réaliserait ce projet.

Le long métrage, qui met en vedette Seth Rogen et James Franco, est disponible sur d'autres services de vidéo en ligne et est présenté dans certaines salles indépendantes, après l'annulation de sa sortie à la suite du scandale de piratage des studios Sony.

M. Sarandos a déclaré aux journalistes, lors d'une conférence sur la télévision, que «les gens veulent voir le film et (que Netflix veut) pouvoir l'offrir».

Dans «The Interview», Rogen et Franco tiennent le rôle de journalistes contractés par la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong Un.

Avant la sortie du film, le système informatique de Sony avait été piraté par des cyberpirates inconnus liés à la Corée du Nord.

LIRE AUSSI

»«The Interview»: record de recettes en ligne pour un film de Sony Pictures

»Le film «The Interview» ne convainc pas les critiques (VIDÉO)

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST