NOUVELLES
06/01/2015 10:29 EST | Actualisé 08/03/2015 05:12 EDT

Immigration: l'Union européenne demande des comptes à la Turquie

BRUXELLES - L'Union européenne demande à la Turquie d'expliquer comment des passeurs ont pu quitter le pays à bord de deux navires remplis de migrants illégaux, et à destination de l'UE, sans attirer l'attention de qui que ce soit.

Une porte-parole de la Commission européenne, Natasha Bertaud, a déclaré mardi que des explications ont été demandées aux dirigeants turcs, à la lumière des événements des deux derniers jours.

Les deux navires ont été interceptés dans la Méditérranée la semaine dernière avec à leur bord plus d'un millier de migrants, dont plusieurs qui fuyaient la Syrie.

Les passeurs avaient enfermé les migrants à bord des deux navires, qui fonçaient vers les côtes de l'Italie sans personne aux commandes.

Mme Bertaud a souligné que les navires des passeurs semblent tous quitter du même secteur, et qu'il s'agit d'un problème qui devra être résolu sur place.

Le ministère turc des Affaires étrangères n'a pas immédiatement réagi.

L'agence frontalière européenne Frontex croit que les passeurs sont probablement des opportunistes actifs dans le sud-est de la Turquie, et non des membres d'un réseau de trafiquants plus important.

Environ 170 000 migrants ont été secourus en mer en 2014. Plusieurs tentaient de traverser la Méditérranée à bord de rafiots partis depuis la Libye, mais Frontex croit que les islamistes qui s'activent dans ce pays compliquent maintenant la tâche des passeurs.