NOUVELLES
05/01/2015 12:46 EST | Actualisé 07/03/2015 05:12 EST

Zachary Fucale sera le gardien du Canada en finale

Steve Russell via Getty Images
TORONTO, ON- JANUARY 2 - Zachary Fucale as Team Canada plays Team Denmark in the quarter final round of the IIHF World Junior Hockey Tournament at the Air Canada Centre in Toronto. January 2, 2015. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

TORONTO - Zachary Fucale aura l'opportunité de ramener l'or dans le giron du Canada au championnat du monde de hockey junior.

L'entraîneur-chef Benoît Groulx a confirmé que Fucale sera devant le filet, lundi soir, lorsque le Canada disputera la finale face à la Russie, au Centre Air Canada de Toronto.

«Je pense qu'il a offert des solides performances dès le premier jour et il possède l'expérience, a expliqué Groulx. C'est facile pour moi de voir que c'est son moment et qu'il est prêt.»

Groulx avait opté pour un système d'alternance entre Fucale et Eric Comrie lors du tournoi préliminaire mais il a fait confiance à Fucale en ronde éliminatoire.

Même s'il n'a pas été trop mis à l'épreuve, Fucale a mené le Canada à la victoire contre le Danemark et la Slovaquie pour permettre au Canada d'accéder au match de la médaille d'or.

Fucale, qui avait remplacé Jake Patterson à ce tournoi l'année dernière, avait été spectaculaire à l'âge de 19 ans.

Le gardien de Rosemère présente une fiche parfaite de 4-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 0,50 et un taux d'efficacité de 97,1 pour cent.

Groulx a également confirmé que Nic Petan jouerait de nouveau au sein du deuxième trio en compagnie de Connor McDavid et Curtis Lazar.

Petan, le meilleur marqueur du tournoi avec 11 points (quatre buts, sept passes), a réussi trois buts lors de la victoire de 5-1 contre la Slovaquie en demi-finale, dimanche.

Des rumeurs ont commencé à circuler autour du Centre Air Canada, lundi, selon lesquelles la Russie ferait appel à Ilya Sorokin devant le filet au détriment d'Igor Shestyorkin, qui a obtenu le poste en raison de ses belles performances en ronde préliminaire.

Sorokin avait repoussé 52 des 53 tirs dirigés vers lui pour vaincre le Canada lors d'un match exhibition, le 19 décembre.