NOUVELLES
05/01/2015 10:26 EST | Actualisé 07/03/2015 05:12 EST

Traversier grec: 19 autres personnes pourraient manquer à l'appel

BRINDISI, Italie - Dix-neuf autres personnes manquent potentiellement à l'appel, dans la foulée d'un incendie qui a fait 11 morts à bord d'un traversier grec qui faisait route en direction de l'Italie.

Les flammes ont éclaté le 28 décembre.

Des pompiers et des experts judiciaires affrontaient une chaleur intense et une fumée épaisse pour une troisième journée de suite, lundi, pour tenter de retrouver de nouvelles victimes.

Un représentant de la garde côtière italienne a dit que les secouristes tentent maintenant de rejoindre les ponts inférieurs du traversier Norman Atlantic.

La Grèce croit que 19 personnes sont possiblement portées disparues, mais l'Italie évoque un bilan encore plus lourd.

On craint que certains conducteurs n'aient été endormis au volant de leurs camions quand l'incendie a débuté, ou encore que des migrants illégaux aient été cachés dans les véhicules.

La chaleur intense a jusqu'à présent empêché les secouristes de rejoindre le pont où se trouvent les voitures.

La cause de l'incendie demeure inconnue.

PLUS:pc