NOUVELLES
05/01/2015 12:23 EST | Actualisé 06/03/2015 05:12 EST

Le gardien Denis Godla impressionne grandement face au Canada

TORONTO - Pavol Skalicky a reçu le titre de joueur du match pour la Slovaquie, dimanche, après une défaite de 5-1 subie aux mains du Canada au Championnat mondial junior.

Ce fut un choix discutable étant donné l'effort incroyable offert par son gardien.

Denis Godla a effectué de nombreux arrêts acrobatiques et a constamment frustré les attaquants canadiens grâce à son excellente lecture de jeu et son athlétisme. La puissance canadienne est finalement venue à bout du portier de 19 ans, qui à presque lui seul, a évité aux siens de subir une dégelée.

La foule du Centre Air Canada a tellement été impressionnée, que les amateurs ont crié «goal-ie, goal-ie» (gardi-en, gardi-en) durant la cérémonie d'après-match afin de souligner sa performance. Godla a d'ailleurs levé son gant en guise de salutation.

«C'était incroyable et je vais m'en souvenir pour le restant de mes jours», a dit Godla par l'entremise d'un interprète.

Godla a réalisé 39 arrêts et il a été la raison principale pour laquelle le Canada ne menait que par un but en fin de deuxième période. Il a eu peu de chance de faire l'arrêt sur les deux buts inscrits par les Canadiens au deuxième tiers, et la Slovaquie s'est ensuite mise à réduire l'intensité en raison du rythme effréné imposé par le Canada.

«Ce gardien a été incroyable, a déclaré l'attaquant Anthony Duclair. Nous ferons aussi face à un gardien en feu demain contre la Russie. Il faut être prêt pour ça et nous ne pouvons pas nous frustrer.»

La finale entre la Russie et le Canada sera disputée en soirée. La Slovaquie et la Suède s'affronteront pour la médaille de bronze en après-midi.

La Slovaquie a eu quelques bonnes chances de marquer et a dirigé 15 tirs au but, mais elle n'a pu résister à la pression exercée par le Canada. Les visiteurs semblaient plutôt espérer que le jeu époustouflant de leur gardien puisse les aider à causer la surprise.

«Nous n'avons pas une attaque aussi puissante que nous le voudrions, a déclaré l'entraîneur de la Slovaquie, Ernest Bokros, avec l'aide d'un interprète. C'est pourquoi nous devons jouer de manière défensive avec notre merveilleux gardien Godla.»