NOUVELLES
05/01/2015 09:30 EST | Actualisé 07/03/2015 05:12 EST

Le bébé rom a finalement été enterré en France

WISSOUS, France - Une communauté rom a finalement pu inhumer un bébé en banlieue de Paris, au terme d'un débat national sur la discrimination.

Environ 200 personnes ont assisté à une messe lundi. Un corbillard a ensuite conduit le petit cercueil vers la ville de Wissous, où il a été enterré.

La municipalité avait offert une tombe au bébé après le maire de la ville de Champlan, où elle habitait, eut apparemment refusé de faire de même.

Le maire a nié cette version, après avoir essuyé de nombreuses critiques. Un responsable gouvernemental a promis de faire enquête.

Le dossier a attiré l'attention envers la discrimination dont feraient l'objet les quelque 20 000 Roms qui habitent en France. La plupart habitent des camps provisoires dans des conditions déplorables.

Les Roms, pour la plupart originaires d'Europe de l'Est, sont des citoyens européens.