NOUVELLES
05/01/2015 05:44 EST | Actualisé 07/03/2015 05:12 EST

La femme du maire d'Iguala est accusée après la mort d'étudiants mexicains

MEXICO, Mexico - La femme du maire dont les forces policières avaient livré à des trafiquants de drogue 43 étudiants qui auraient ensuite été exécutés a été accusée de blanchiment d'argent et de faire partie d'une organisation criminelle.

Maria de los Angeles Pineda est la femme de l'ex-maire d'Iguala, Jose Luis Abarca. Les frères de Pineda étaient les têtes dirigeantes du gang criminel Guerreros Unidos.

Le procureur fédéral Tomas Zeron a indiqué lundi que Pineda avait été accusée de faire partie d'une organisation criminelle liée au trafic de drogue, et d'utilisation de fonds illégaux. Elle a été transférée dans une prison fédérale.

Abarca et Pineda avaient été arrêtés le 4 novembre dernier à Mexico, après avoir fui Iguala. Abarca a depuis été accusé de faire partie d'une organisation criminelle, d'enlèvement et d'homicide.

Les étudiants étaient disparus le 26 septembre à Iguala, dans l'État du Guerrero, dans le sud du Mexique. Les autorités n'ont pu identifier jusqu'ici qu'un seul étudiant, à partir de morceaux d'os carbonisés.