NOUVELLES
05/01/2015 03:36 EST | Actualisé 05/01/2015 03:37 EST

Saint-Jérôme: début du procès de l'ex-vice-présidente du groupe Roche et de l'ancien maire de Boisbriand

Radio-Canada

Le procès de l'ex-vice-présidente du groupe Roche, France Michaud, de l'ancien maire de Boisbriand, Robert Poirier, et d'un ancien employé de la firme Triax-BPR a commencé ce lundi au Palais de justice de Saint-Jérôme.

Les mis en cause font face à plusieurs chefs d'accusations, dont ceux de fraude, de complot pour fraude, d'abus de confiance et de complot pour abus de confiance, pour des faits qui se seraient produits entre 2000 et 2008.

Le procès, qui devrait durer cinq semaines, découle de la première opération majeure de l'UPAC en 2011.

La preuve est assez volumineuse. Quelque 289 pièces ont été déposées, précise Brigitte Bélair, procureure aux poursuites criminelles et pénales.

Une vingtaine de témoins civils seront entendus, à commencer par la greffière de la Ville de Boisbriand, Me Lucie Mongeau. Elle expliquera notamment les procédures d'attribution des contrats dans cette ville au nord de Montréal.

Ce procès découle également d'un plaidoyer de culpabilité en février dernier de l'ancienne mairesse de Boisbriand, Sylvie St-Jean, pour les mêmes chefs d'accusation. Elle a été condamnée à une peine de deux ans moins un jour, qu'elle doit purger chez elle.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref