BIEN-ÊTRE
05/01/2015 09:55 EST | Actualisé 07/01/2016 10:49 EST

5 bonnes habitudes santé à adopter pour commencer 2015 du bon pied (VIDÉOS)

ivanmateev via Getty Images

Commencer la journée avec de l'eau citronnée

On vous en a souvent parlé de cet astuce simple mais efficace pour la santé. Ajoutez le jus d'un demi-citron dans un grand verre d'eau tiède et buvez le matin alors que vous êtes à jeun. Le jus de citron fraîchement pressé agit comme un diurétique et aide à drainer les reins et à équilibrer le PH dans l'organisme.

Manger plus souvent cru

L'alimentation vivante comporte plusieurs avantages, mais aussi des inconvénients lorsqu'on adopte ce genre de diète à 100 %. Pourquoi ne pas simplement intégrer quelques repas sans cuisson dans votre menu hebdomadaire? Nombreux sont les légumes qui conservent davantage leurs vitamines lorsqu'ils sont mangés crus. Le régime crudivore est habituellement riche en fibres et en antioxydants et pauvre en gras saturés. Il est composé de légumes et de fruits frais, de noix, de graines et de germinations. Pour déjeuner, il existe d'excellentes recettes de barres tendres sans cuisson et de smoothies et rien de plus simple pour le lunch qu'une bonne salade de légumes et de noix.

Se familiariser avec les aliments fermentés!

Kimchi, kombucha, tempeh et autres aliments fermentés ont la cote. Ils possèdent plusieurs bienfaits pour la santé, notamment celui de faciliter la digestion. Le kombucha est une boisson intéressante pour ceux qui aiment les boissons gazeuses en raison de son goût sucré et de son aspect effervescent.

Le lait fermenté Bio K est égalenent un aliment à intégrer dans son alimentation régulièrement tout comme le Kefir. Ils contiennent des milliards de bonnes bactéries probiotiques qui contribuent à la santé de la flore intestinale. Les probiotiques favorisent la digestion en produisant des enzymes et renforcent le système immunitaire du même coup.

Chlorophylle à boire

Vous savez probablement déjà que la chlorophylle est un peu comme le sang des plantes. C'est la substance qui donne le pigment vert aux plantes et aux légumes verts, et c'est pourquoi il faut en manger en quantités importantes. La chlorophylle liquide que l'on ajoute à de l'eau ou du jus est une façon simple de profiter de tous les bienfaits du vert. La chlorophylle améliore la digestion et est une bonne source de vitamines et minéraux.

Le persil est votre ami

On l'ajoute à nos jus et nos smoothies à profusion! Les jus verts sont très populaires, mais ils n'ont rien de miraculeux et n'ont pas la capacité miracle de détoxifier l'organisme. Par contre, ils renferment plein de bonnes choses et sont une excellente façon d'augmenter facilement notre consommation de fruits et légumes au quotidien. Le persil est un bon ajout à vos breuvages car il est bon pour le foie et le système digestif.

Pour voir toutes les vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Pour ne pas grossir, faites confiance à vos sens
    Pour ne pas grossir, faites confiance à vos sens
    GettyStock
    Mmmh, le bon gâteau au chocolat fondant. Tellement fondant qu'on n'en prend qu'une seule part. Alors que s'il avait été tout sec, on se serait peut-être bien resservi. La texture de nos aliments, selon une étude publiée en août 2014 dans le Journal of Consumer Research, influence les estimations que l'on se fait des calories dans un produit.

    Notamment, on aurait tendance à penser que la nourriture lisse, moelleuse, a plus de calories que la nourriture sèche et dure. Evidemment, bien d'autres choses entrent en compte lorsque l'on est face à son assiette.
  • Pour la course, l'important n'est pas la durée
    Pour la course, l'important n'est pas la durée
    GettyStock
    Courir quelques minutes chaque jour se révèle aussi efficace qu'un long jogging lorsqu'il s'agit de prolonger l'espérance de vie, selon une étude publiée en juillet 2014, qui montre également qu'un coureur vit en moyenne plus longtemps qu'une personne inactive. Alors, que ce soit un jogging du matin ou le trajet du métro à votre porte le soir, ne marchez pas, courez!
    Cette étude de l'université de l'Iowa, publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, montre que les personnes qui courent seulement cinq à dix minutes chaque jour peuvent réduire de manière importante les risques de maladies cardiovasculaires et de mortalité prématurée. Et les auteurs de l'étude n'ont pas constaté de différences importantes entre ceux qui courent peu (50 minutes par semaine) ou beaucoup (180 minutes par semaine), vite ou lentement (moins de 10 km/h).
  • Surveillez votre consommation d'alcool à la quarantaine
    Surveillez votre consommation d'alcool à la quarantaine
    GettyStock
    L’alcoolisme est de toute évidence un grave problème qui influe sur la santé et sur le rapport aux autres. Mais des chercheurs estiment aujourd’hui qu’une consommation excessive d’alcool à la quarantaine peut avoir des répercussions sérieuses beaucoup plus tard.
    Selon une nouvelle étude de la Faculté de médecine de l’université d’Exeter, les personnes qui ont eu des soucis avec la boisson à la quarantaine ont deux fois plus de chances de développer de graves troubles cognitifs.
    Publiée dans le magazine American Journal of Geriatric Psychiatry, cette étude portait sur plus de 6 500 adultes, suivis de 1992, quand ils étaient âgés de 60 à 70 ans, jusqu’en 2010. « Pour avoir observé les problèmes de santé des seniors qui buvaient excessivement, nous savions déjà qu’il existait un lien entre sénilité et alcoolisme », a expliqué Iain Lang dans un communiqué. "Mais notre connaissance est incomplète, et nous ne savions pas grand-chose des conséquences de la consommation d’alcool à la quarantaine. Nous avons donc étudié les liens relativement peu connus entre cette consommation et les problèmes liés à la mémoire qui surviennent des années plus tard."
  • Faites attention à ne pas brûler vos rôties
    Faites attention à ne pas brûler vos rôties
    GettyStock
    Frites, pain grillé, biscuits, l'Académie nationale de pharmacie a mis en garde en mars contre une série d'aliments qui, lorsqu'ils sont cuits trop brutalement ou à trop forte température, pourraient accélérer le vieillissement. "Il s'agit surtout d'aliments issus de la friture de la pomme de terre comme des frites ou des chips et de céréales grillées ainsi que du café", explique le Pr Eric Boulanger, un spécialiste de la biologie du vieillissement à l'Université Lille 2 qui travaille sur les produits de glycation avancée, appelés AGE.
    Ces produits peuvent se former spontanément dans les organismes vivants mais également lors de la préparation d'aliments à partir des sucres et des protéines, sous l'effet de la chaleur (réaction de Maillard). Pour éviter leur formation, il suffit, selon le Pr Boulanger, de cuire à basse température (moins de 120 degrés) et de privilégier la cuisson à l'eau, à la vapeur ou au micro-onde par rapport aux grillades et autres rôtissages.
  • N'empêchez pas vos enfants de jouer aux jeux vidéos
    N'empêchez pas vos enfants de jouer aux jeux vidéos
    GettyStock
    Ceci est une étude que vos enfants n'hésiteront pas à vous mettre sous les yeux la prochaine fois que vous débrancherez leur console de jeu. Publiée le 4 août dans la revue Pediatrics, elle montre que les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour sont plus sociables, plus heureux et moins hyperactifs que ceux qui ne jouent pas du tout. Des chercheurs de l'Université d'Oxford se sont intéressés aux comportements de 5000 jeunes qui avaient entre 10 et 15 ans. La moitié d'entre eux étaient des filles et l'autre des garçons. Ils leur ont demandé, entre autres, combien de temps ils passaient par jour devant les jeux vidéo, sur ordinateur ou sur console, ainsi que s'ils étaient satisfaits de leur vie, hyperactifs, inattentifs, empathiques, s'ils s'entendaient avec les autres... Sans surprise, 75% d'entre eux jouaient quotidiennement à des jeux vidéo. Leurs effets sur les enfants variaient en fonction de leur temps de jeu.
  • Couchez-vous tôt
    Couchez-vous tôt
    GettyStock
    Si vous êtes un couche-tard, alors vous êtes plus susceptible d'être anxieux et d'avoir des pensées négatives. Voici ce que montre une étude publiée le 4 décembre 2014 dans la revue Cognitive Therapy and Research.
    Les chercheurs, de Binghamton University, ont interrogé 100 étudiants, des jeunes adultes donc, sur leurs habitudes de sommeil: combien de temps dorment-ils, à quelle heure se couchent-ils... Ils leur ont également demandé de réaliser des tâches sur ordinateur. Le tout afin d'en savoir plus sur leur état d'esprit.
    Il s'avère que les personnes qui se couchaient tard avaient plus de pensées négatives que ceux qui se couchaient tôt. Par ailleurs, ceux qui dormaient plus de 7 heures souffraient moins d'anxiété que les autres.
  • Faites attention à votre consommation d'alcool après le sport
    Faites attention à votre consommation d'alcool après le sport
    GettyStock
    C'est bien connu, après l'effort, le réconfort. Surtout quand il s'agit d'une bonne bière fraîche. Une étude de la Northwestern University Feinberg School of Medicine publiée dans la revue Health Psychology le 22 septembre montre qu'on a tendance à boire plus d'alcool les jours où l'on fait de l'exercice.
    150 adultes âgés de 18 à 89 ans ont utilisé une application smartphone pour enregistrer leur activité physique et leur consommation d'alcool pendant trois semaines à différents moments de l'année. Après étude de ces données, les chercheurs ont pu constater une forte corrélation entre jours de sport et nombre de verres bus (la bière étant la boisson la plus consommée), surtout entre le jeudi et le dimanche.
    Vous vous dites sûrement que c'est normal, car le week-end, on est plus susceptible d'avoir des soirées de prévues, et même d'avoir envie de boire un coup pour décompresser. Mais les chercheurs ont pris ces données en compte et le lien entre sport et alcool s'est vérifié malgré tout.
  • Ne mangez pas trop vite
    Ne mangez pas trop vite
    GettyStock
    "Ne mange pas trop vite, tu vas avoir mal au ventre!", "Es-tu pressé, alors pourquoi manges-tu si vite?". Vous avez déjà entendu ce genre de phrases chez vous, entre amis, au bureau...Ce n'est pas tout à fait faux. Une étude publiée en janvier 2014 montre les bienfaits que peut avoir une consommation lente des aliments pendant vos repas pour votre santé, en particulier sur le fait que vous ingérez de moins grandes quantités.
  • Évitez encore et toujours les phtalates
    Évitez encore et toujours les phtalates
    GettyStock
    Les fœtus exposés à des niveaux élevés de deux phtalates, des substances chimiques présentes dans de nombreux produits de consommation, auraient un quotient intellectuel (QI) en moyenne plus bas, selon une étude publiée le 10 décembre dans la revue scientifique américaine PLOS ONE.
    Il s'agit des phtalates de dibutyle (DnBP) et dedisobutyle (DiBP), précisent les chercheurs de la faculté de santé publique de l'université Columbia à New York, auteurs de cette étude, première à établir un lien entre une exposition prénatale aux phtalates et le QI chez des enfants en âge scolaire.
    On trouve ces phtalates dans une grande variété de produits de consommation comme dans les feuilles d'assouplissant pour sèche-linges, le vinyle, certains rouges à lèvres, laques pour les cheveux, vernis à ongles ou encore savons. Les phtalates sont notamment suspectés d'être des perturbateurs endocriniens.
  • Pour votre taux de cholestérol, buvez du thé earl grey
    Pour votre taux de cholestérol, buvez du thé earl grey
    GettoStock
    Voilà une nouvelle qui va ravir les amateurs de thé anglais et les acteurs de la série britannique Downton Abbey. Selon une étude publiée par des scientifiques de l'Université de Calabre en Italie, la bergamote contenue dans le thé Earl Grey serait un excellent allié contre le cholestérol.
    Les scientifiques ont en effet trouvé que ce fruit méditerranéen très odorant contenait des enzymes connues sous le nom de HMGF (hydroxy methyl glutaryl flavonones). Ces enzymes seraient capables d'attaquer les protéines présentes dans l'organisme et responsables des maladies cardiovasculaires.
    La bergamote pourrait même être aussi efficace que les statines, des molécules controversées utilisées pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. Cet agrume, connu depuis longtemps pour ses propriétés contre les maladies cardiovasculaires, ne fait pas que réduire le LDL (ou "mauvais" cholestérol), il serait aussi capable d'augmenter le taux de HDL ("bon" cholestérol).