NOUVELLES
02/01/2015 04:26 EST | Actualisé 02/01/2015 04:26 EST

Le présumé tueur d'Edmonton, Phu Lam, avait menacé de tuer sa famille

PC

L'homme qui aurait assassiné six adultes et deux enfants avant de s'enlever la vie plus tôt cette semaine à Edmonton, Phu Lam, avait menacé de tuer sa femme et la famille de celle-ci en 2012, selon des documents de cour.

Sa femme avait témoigné à cet effet, en novembre 2012, lors d'une audience dans le but d'obtenir des mesures de protection d'urgence. Les documents révèlent également que Lam a découvert en 2006, à l'occasion d'un test génétique, qu'il n'était pas le père biologique de son fils.

La femme du présumé tueur avait indiqué, lors de l'audience du 2 novembre 2012, que Lam l'avait étranglée à plusieurs reprises après voir exhibé les résultats du test d'ADN aux parents de cette dernière.

Quatre jours après l'audience, la femme de Lam obtenait une ordonnance de la cour interdisant à l'homme de s'approcher à plus de 200 mètres de la maison de ses parents et lui interdisant d'avoir des contacts directs avec elle, son fils, sa sœur et ses parents.

Dans son témoignage, la femme indique que Lam avait, deux semaines plus tôt, planifié de tuer toute sa famille, mais qu'il s'était avéré incapable de se procurer une arme. Personne n'aurait consenti à lui vendre une arme à feu, selon elle.

Âgé de 53 ans au moment de son suicide, le Vietnamien d'origine est arrivé au Canada en 1979. Il a rencontré sa femme, qui avait 18 ans de moins que lui, lors d'un voyage au Vietnam en 2000. Le couple s'est marié six mois plus tard et elle a immigré au Canada en 2003.

Problèmes de jeu et d'argent

Les documents de cour révèlent également que Lam avait de sérieux problèmes financiers. Il s'est placé sous la loi de la protection de la faillite en février 2013. Les documents indiquent que des problèmes de jeu sont à l'origine de ses problèmes financiers.

Il a complété une thérapie sur le jeu compulsif en mai 2014.

Six adultes - âgés de 25 à 50 ans - et deux enfants de moins de 10 ans ont été retrouvés sans vie, à l'intérieur de deux résidences distinctes de la Ville d'Edmonton, lundi soir et mardi matin. Quant à Phu Lam, son corps a été retrouvé dans un restaurant de Fort Saskatchewan, en banlieue d'Edmonton, au cours de la journée de lundi.

Seul le corps de Cyndi Duong, 37 ans, a été identifié par la police comme étant l'une des victimes. Les sept autres victimes n'ont toutefois pas encore été identifiées.

Des autopsies ont été pratiquées sur les corps de Phu Lam et des autres victimes, jeudi, mais la police n'a pas révélé à quel moment elle entendait rendre les résultats publics.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Tuerie à Edmonton