NOUVELLES
02/01/2015 01:21 EST | Actualisé 04/03/2015 05:12 EST

Deux soldats afghans arrêtés en lien avec les morts lors d'une fête de mariage

KANDAHAR, Afghanistan - Deux soldats afghans ont été arrêtés en lien avec la mort d'au moins 28 personnes, surtout des femmes et des enfants, dans des tirs d'artillerie provenant de points de contrôle militaires lors d'une cérémonie de mariage, a indiqué vendredi un responsable.

Le général Sultan Mahmoud, à la tête de l'armée dans la province du sud d'Helmand, où les événements ont eu lieu mercredi soir, a indiqué que les soldats avaient été arrêtés vendredi. Huit autres soldats font l'objet d'une enquête, a-t-il affirmé à l'Associated Press.

Il a soutenu que «ceux qui ont été impliqués directement» ont été arrêtés vendredi.

Des enquêteurs ont été dépêchés à Lashkar Gah, la capitale provinciale, par le ministère de la Défense.

Une enquête préliminaire a montré que quatre soldats avaient ouvert le feu sur une maison de deux endroits distincts alors que la fête de mariage battait son plein.

L'incident a mis un sombre point final à une année qui se termine par la fin de la mission de combat menée par les États-Unis en Afghanistan.

Dans cette province du sud du pays, les forces de sécurité afghanes combattent les insurgés depuis le retrait des forces américaines de ce secteur, il y a six mois.

La journée de mercredi marquait la fin officielle de la mission de combat des États-Unis et de l'OTAN en Afghanistan, qui a commencé avec l'invasion ayant renversé le régime des talibans après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis.