NOUVELLES
01/01/2015 09:01 EST | Actualisé 03/03/2015 05:12 EST

Une première victime du vol d'AirAsia est rapatriée à sa famille

SURABAYA, Indonésie - Une passagère ayant péri dans l'écrasement du vol 8501 d'AirAsia a été rapatriée à sa famille, jeudi, marquant la première de plusieurs réunions douloureuses à venir, alors que les équipes de recherches peinent contre les vents et la forte pluie pour retrouver plus de 150 personnes encore disparues.

L'identité de Hayati Lutfiah Hamid a été confirmée par les empreintes digitales et d'autres moyens, a indiqué le colonel Budiyono.

Son corps, dans un cercueil noir poli surmonté de fleurs, a été remis à sa famille lors d'une brève cérémonie dans un hôpital de la police à Surabaya, la ville indonésienne d'où avait décollé l'appareil.

L'avion s'est abîmé dans la mer de Java, dimanche, avec 162 personnes à bord. Neuf corps ont été retrouvés jusqu'à maintenant, dont deux amenés jeudi à Pangkalan Bun, la ville la plus près de l'endroit où ont été repérés les débris, mardi.

La force navale de Singapour a dépêché un engin sous-marin téléguidé à même de parcourir le lit de la mer pour tenter d'aider à retrouver l'épave et les «boîtes noires».

L'équipement de détection a permis de repérer ce qui semble être de grandes parties de l'avion, mais les forts courants ont fait bouger les débris.

Les conditions difficiles ont empêché les plongeurs d'entrer dans la mer mercredi et la plupart des hélicoptères de recherche sont restés cloués au sol, mais 18 navires ont sondé le vaste périmètre des recherches.