NOUVELLES
31/12/2014 11:59 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Un record d'exécutions en Arabie Saoudite depuis cinq ans

RIYAD, Arabie saoudite - L'Arabie Saoudite aura exécuté 83 suspects en 2014—un record au pays depuis au moins cinq ans.

Selon les chiffres comptabilisés par l'Associated Press, la décapitation annoncée d'un trafiquant de drogue pakistanais, mercredi, porte à 83 le nombre d'exécutions annoncées publiquement par le royaume saoudien.

La plupart des suspects ont été condamnés à la peine de mort pour des crimes reliés à la drogue.

Selon Amnistie internationale, l'Arabie Saoudite a un des taux d'exécution les plus élevés au monde. En 2013, 79 personnes avaient été condamnées à mort, contre 82 en 2011 et 2010. En 2009, au moins 69 personnes avaient subi la peine capitale.

Les autres pays qui détiennent les taux d'exécution les plus élevés sont l'Iran, l'Iraq et les États-Unis, selon les données de l'organisme pour l'année dernière. Les statistiques n'incluent pas les centaines de personnes exécutées en Chine, où de telles informations sont confidentielles.

Le royaume d'Arabie Saoudite prône une interprétation sévère de la loi islamique. Plusieurs crimes sont passibles de la peine de mort, comme les meurtres, les viols, mais aussi l'apostasie [renoncer à sa foi publiquement] et la sorcellerie.

Plusieurs groupes de droits de la personne critiquent le pays quant à son imposition de la peine de mort pour des crimes qui n'ont pas entraîné la mort.