NOUVELLES
31/12/2014 12:45 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Un homme de 26 ans est accusé en lien avec la fusillade le 26 décembre à Ottawa

John Roman via Getty Images

OTTAWA - Un homme fait face à plusieurs accusations en lien avec une fusillade survenue au lendemain de Noël dans un centre commercial d'Ottawa, la première des trois fusillades qui ont eu lieu dans la ville en moins d'une semaine.

Les événements à répétition impliquant des armes à feu dans la capitale en une semaine ont semé des inquiétudes au sujet de la violence entre les gangs de rues.

Le lendemain de Noël, un homme dans la vingtaine a été soigné dans un hôpital après s'être fait tirer dans le pied dans l'enceinte du centre commercial Tanger, qui était bondé à ce moment, en banlieue d'Ottawa.

La police a indiqué que l'incident était une frappe ciblée impliquant les membres d'une même gang de rue.

Yaqoub Ali, 26 ans, a été arrêté mardi et la police a affirmé qu'il faisait face à une kyrielle d'accusations, toutes liées aux armes à feu.

Lundi matin, un homme a été blessé par un coup de feu à une intersection du centre-ville et plus tard le même jour, plusieurs coups de feu ont été tirés dans une banlieue, blessant un homme de moins de 20 ans.

La ville compte maintenant un bilan de 48 fusillades en 2014, comparativement à 30 l'année précédente.

La police d'Ottawa a indiqué que la violence liée aux armes à feu et les activités des gangs de rues qui y sont associées constituaient une priorité pour la Ville. Les policiers disent avoir effectué 83 arrestations de membres de gangs de rues en 2014 et saisi 53 armes à feu, dont plus de la moitié étaient des armes de poing.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Fusillade à Ottawa Voyez les images