NOUVELLES
31/12/2014 12:56 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Les demandes d'assurance-emploi augmentent aux É.-U., mais restent à un creux

WASHINGTON - Davantage d'Américains ont réclamé des prestations d'assurance-emploi la semaine dernière, mais le nombre de demandes continue d'être à des niveaux historiquement bas laissant croire à la poursuite d'une solide croissance économique. Le département du Travail a indiqué mercredi que les demandes pour l'assurance-emploi avaient grimpé de 17 000 la semaine dernière à un taux désaisonnalisé de 298 000.

La moyenne sur quatre semaines, une mesure moins volatile, a augmenté de 250 demandes, à 290 750. Dans les douze derniers mois, l'indice a cependant plongé de 17,5 pour cent.

Dans les quatre derniers mois, les demandes d'assurance-emploi ont oscillé à des niveaux sous les 300 000. Cela laisse croire que les employeurs s'attendent à la poursuite d'une croissance économique forte, les amenant à maintenir leur personnel en place et à potentiellement embaucher des travailleurs additionnels.

Alors que moins d'Américains ont demandé des prestations d'assurance-emploi, la croissance de l'emploi a accéléré de manière persistante et a aidé à stimuler l'économie.

L'économie a crû à un taux annualisé de cinq pour cent durant le trimestre de juillet à septembre, la plus forte performance en 11 ans. D'avril à juin, la croissance avait été de 4,6 pour cent.

L'embauche s'est améliorée. Les employeurs ont ajouté 321 000 emplois en novembre, portant le total pour les 11 premiers mois de 2014 à 2,65 millions nouveaux emplois. Cela fait déjà de 2014 la meilleure année pour l'embauche depuis 1999.

Le taux de chômage est demeuré stable à 5,8 pour cent, en baisse par rapport à 6,7 pour cent au début de l'année.