NOUVELLES
31/12/2014 03:40 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Le ratio de solvabilité des régimes à prestations déterminées en recul

TORONTO - Un recul des taux d'intérêt à long terme a détérioré la situation des régimes de retraite à prestations déterminées cette année, affirme la firme de consultants Aon Hewitt.

L'entreprise, faisant état d'un relevé des 449 régimes qu'elle administre dans les secteurs public, parapublic et privé, a indiqué mercredi que la baisse des taux avait plus que contrebalancé les rendements sur les investissements.

Selon l'enquête, le ratio médian de capitalisation ou de solvabilité, soit la valeur marchande des actifs par rapport au passif, s'établissait à 90,6 pour cent en date du 31 décembre.

Cela représente un déclin de 0,5 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent clos le 30 septembre, et un recul de 2,7 points de pourcentage comparativement à la solvabilité au 31 décembre 2013, le premier déclin annuel depuis 2011.

Les taux d'intérêt à long terme, qui servent à calculer le passif des régimes de retraite, ont chuté de près d'un point de pourcentage entier en 2014.

Aussi, l'enquête a montré que le nombre de régimes plus que pleinement financés avait décliné à 18,5 pour cent en date du 31 décembre, en baisse par rapport à 23 pour cent lors du trimestre précédent et de 26 pour cent à la fin de 2013.