NOUVELLES
31/12/2014 07:54 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

La naissance d'un bébé orque en Colombie-Britannique donne espoir aux chercheurs

VANCOUVER - La récente naissance d'un bébé orque près des îles Gulf, en Colombie-Britannique, est considérée comme un «événement béni» pour cette population en déclin.

Le nouveau-né, qui n'est âgé que de quelques jours, a été photographié mardi en train de nager près de sa mère, au large de l'île Pender.

Le sexe de la petite orque n'est pas connu. Sa mère, âgée de 42 ans, est la plus vieille orque à avoir donné naissance dans la région depuis plus de quatre décennies, et les scientifiques ne se doutaient pas qu'elle était enceinte.

Selon Howard Garrett, directeur de l'Orca Network dans l'État de Washington, qui travaille avec les orques de la région depuis plus de 30 ans, il s'agit de la première naissance réussie en deux ans et demi, si le bébé survit.

M. Garrett estime qu'il s'agit d'un événement «béni» qui marque de belle façon la fin de l'année, après plusieurs déceptions.

Cette population d'orques, qui ne compte que 78 individus dans les eaux de la Colombie-Britannique et de l'État de Washington, est considérée comme une espèce en voie de disparition.

Au début du mois de décembre, une orque de 19 ans et le foetus à terme qu'elle portait ont été trouvés morts sur les côtes de l'île de Vancouver. Un autre bébé était mort dans la région un mois plus tôt.

Ces décès ont attristé les scientifiques qui espéraient voir la population d'orques grandir, mais M. Garrett affirme que la plus récente naissance donne de nouveaux espoirs aux chercheurs.