NOUVELLES
31/12/2014 06:53 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Doug Marrone démissionne de son poste d'entraîneur-chef des Bills

ORCHARD PARK, États-Unis - Les Bills de Buffalo sont à la recherche d'un nouvel entraîneur en chef après la démission surprise de Doug Marrone, quelques jours après que l'équipe eut affiché son meilleur dossier en une décennie.

Le propriétaire des Bills, Terry Pegula, a annoncé mercredi que Marrone avait choisi de se prévaloir de la clause lui permettant de quitter son poste.

«Nous sommes déçus à l'idée que (Doug) Marrone ne sera plus un élément important de notre organisation, a déclaré Pegula dans un communiqué de l'équipe. Nous le remercions pour son travail acharné et son leadership durant son séjour, et nous transmettons à lui et à sa famille nos meilleurs voeux de succès durant le prochain chapitre de leurs vies.»

Pegula a ajouté que l'équipe se mettra immédiatement à la recherche d'un nouvel entraîneur. L'un des candidats possibles, Jim Schwartz, fait déjà partie de l'organisation à titre de coordonnateur de la défensive après un règne de cinq saisons à la tête des Lions de Detroit.

Depuis le congédiement de Wade Phillips à la fin de la saison 2000, les Bills ont employé six entraîneurs en chef.

La démission de Marrone étonne, après que les Bills eurent affiché un dossier de 9-7 à sa deuxième saison à Buffalo. Il s'agissait de la deuxième saison victorieuse des Bills depuis 2004, alors qu'ils avaient également terminé avec une fiche de 9-7. Toutefois, les Bills ont raté les séries pour une 15e année consécutive, la plus longue disette du genre dans la NFL.

«Ça m'a surpris. Je ne l'ai pas vu venir», a réagi le centre Eric Wood dans un message-texte adressé à l'Associated Press.

Le maraudeur Aaron Williams a critiqué Marrone dans un gazouillis.

«J'ai perdu tout respect!», a écrit Williams.

La clause permettant à Marrone de quitter ses fonctions avant la fin de son contrat est devenue valide après que Pegula et son épouse Kim eurent acheté l'équipe en octobre. Marrone avait jusqu'à mercredi pour faire part de ses intentions.

Les Bills ont été vendus après le décès du propriétaire Ralph Wilson, en mars.

Le départ de Marrone survient au moment où les Pegula jonglent avec la possibilité d'engager une personnalité d'expérience pour superviser les opérations football de l'équipe. Bill Polian, un ancien directeur général des Bills occupant maintenant le rôle de commentateur, est perçu comme un candidat pour combler ce qui serait une nouvelle position au sein de l'organisation.

En deux saisons, Marrone a mené les Bills à une fiche cumulative de 15-17. Il avait été embauché après quatre années à l'Université de Syracuse, où il avait aidé à relancer le programme football de son alma mater.

Cette décision a été annoncée deux semaines après que Marrone eut déclaré à des journalistes qu'il ne quitterait pas son poste, après une défaite de 26-24 à Oakland qui a confirmé l'élimination des Bills.

Lundi, Marrone avait évité de répondre à une question portant sur son avenir, lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il envisageait quitter son poste avant l'échéance de son contrat.

«Je ne discute jamais de mon contrat. Il s'agit de l'une de mes règles. Je ne l'ai jamais fait et ne le ferai jamais», avait-il tranché.

Marrone peut maintenant reluquer d'autres ouvertures de poste.

Ancien joueur de ligne à l'attaque dans la NFL, Marrone avait été engagé en raison de son expertise à l'attaque. Mais la situation à ce chapitre ne s'est jamais vraiment améliorée avec les Bills, qui ont plutôt affiché une défensive dominante au cours des deux dernières saisons.

En 2013, les Bills se sont classés 19e au chapitre des verges à l'attaque et ont reculé en 2014 au point de terminer au 26e échelon. L'attaque au sol a été particulièrement médiocre, ne récoltant que 1482 verges, le plus faible total dans l'histoire de l'équipe lors d'une saison de 16 matchs.

Les déboires offensifs ont en partie été causés par de l'instabilité au poste de quart-arrière.

EJ Manuel, le choix de premier tour des Bills en 2013, s'est avéré fragile et a manqué six matchs lors de sa saison recrue. Cette saison, Manuel a été muté sur les lignes de côté après que l'équipe eut gagné deux de ses quatre premières rencontres. Il a été remplacé par Kyle Orton, un vétéran de dix saisons, qui a toutefois surpris l'organisation lundi en annonçant son intention de prendre sa retraite.