NOUVELLES
30/12/2014 04:48 EST | Actualisé 01/03/2015 05:12 EST

Le TSX recule légèrement après le déclin de titres énergétiques

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé légèrement en baisse, mardi, plombée par la volatilité des prix du pétrole, mais aidée par un fort élan des titres aurifères.

L'indice S&P/TSX a connu un déclin de 23,88 points, à 14 640,04, lors de l'avant-dernière journée de transactions de 2014.

Le secteur énergétique a glissé d'un pour cent, alors que le pétrole à New York a effacé des pertes de début de séance pour terminer en hausse de 51 cents, à 54,12 $ US le baril, à la veille du dévoilement mercredi des données américaines sur les stocks de pétrole aux États-Unis.

Les prix à terme du pétrole brut sont en recul d'environ 50 pour cent depuis leur sommet 2014 de 107,26 $, atteint en juin, en raison d'une montée significative de la production mondiale et d'un affaiblissement de la demande attribuable au ralentissement des économies en Europe et en Chine. La correction des prix a entraîné un glissement d'environ 20 pour cent du secteur énergétique sur le TSX cette année, alors que les négociateurs tentent d'évaluer jusqu'où les prix pourraient descendre.

Les entreprises de services aux pétrolières ont été écorchées durement par la chute des prix du pétrole. Les actions de Civeo (NYSE:CVEO), qui fournit des accommodations pour des travailleurs de sociétés énergétiques principalement dans la région canadienne des sables bitumineux et en Australie, ont plongé de 4,35 $ ou 52 pour cent, à 3,92 $ US, alors que le groupe annonçait que les prix en recul affecteraient négativement ses bénéfices en 2015. La compagnie a aussi suspendu son dividende.

Le dollar canadien a crû de 0,16 cent, à 86,15 cents US.

Les marchés à New York étaient dans le rouge au coeur de données mitigées sur les prix des maisons et la confiance des consommateurs aux États-Unis.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé de 55,16 points, à 17 983,07. Le Nasdaq a été en recul de 29,47 points, pour s'établir à 4777,44, tandis que l'indice S&P 500 a cédé 10,22 points, à 2080,35.

Ailleurs sur le TSX, le secteur financier a aussi eu un impact négatif, en baisse de 0,6 pour cent, tandis que le secteur industriel a glissé de 0,55 pour cent.

Le secteur aurifère a affiché la plus importante progression à Toronto, en hausse d'environ 3,7 pour cent, alors qu'un dollar américain plus faible a aidé à propulser l'or pour livraison en février de 18,50 $, à 1200,40 $ US l'once.

Le groupe des métaux de base a grimpé de 1,45 pour cent, alors que le cuivre pour livraison en mars a gagné trois cents, pour s'établir à 2,85 $ US la livre.