NOUVELLES
30/12/2014 03:35 EST | Actualisé 30/12/2014 07:39 EST

Un drame familial à Edmonton fait neuf morts (VIDÉO)

La police enquête sur un drame familial ayant fait neuf morts à Edmonton.

Trois femmes, deux hommes et deux enfants ont été trouvés morts dans une maison du nord d'Edmonton, tandis que les corps d'une femme et d'un homme ont été découverts respectivement dans le sud de la ville et au nord-est de la capitale albertaine, indique la police.

Le corps retrouvé dans un restaurant au nord-est d'Edmonton, à Fort Saskatchewan, correspond à la description de l'homme présumément lié aux sept morts de la maison, selon les forces de l'ordre. La police le décrit comme une personne suicidaire.

Les policiers se sont rendus une première fois dans cette maison lundi, vers 20 h 30, pour un appel concernant un homme suicidaire, mais ne l'ont pas trouvé, n'ont pas obtenu de réponse et n'ont rien noté de suspect. Ils y sont retournés peu après minuit pour s'assurer de l'état de l'homme, sont entrés et ont alors trouvé les sept corps.

Un homme trouvé mort en banlieue

Un peu avant ces événements, vers 19 h, une femme dans la fin de la trentaine a été trouvée morte dans un quartier riche du sud-ouest d'Edmonton. Trois enfants étaient aussi présents, mais se trouvent maintenant en lieu sûr.

À Fort Saskatchewan, les policiers ont trouvé, vers 2 h 45, un véhicule utilitaire sport décrit comme étant lié à l'homicide de cette femme. Puis ils ont établi qu'un restaurant asiatique à cet endroit était lié à l'homme suicidaire. Vers 8 h 45, ils ont établi qu'un homme avait été trouvé mort de ce qui semble être un suicide dans le restaurant.

Le chef de police d'Edmonton, Rod Knecht, parle de « meurtre de masse ». Il dit que le dernier du genre dans la capitale albertaine remonte à 1956, où six personnes avaient été tuées.

Il ajoute que les deux enfants tués sont « très jeunes ». Il s'agit d'un cas de violence familiale et aucun risque n'est à signaler pour le grand public, selon M. Knecht. La police ne dévoile pas pour le moment l'identité des personnes décédées.

Aucun autre suspect n'est recherché par la police. Une autre conférence de presse doit se tenir à 21 h, heure locale.

Le centre-ville de Fort Saskatchewan avait été temporairement bouclé mardi matin.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter